featured_think-alone-now

I THINK WE’RE ALONE NOW | Peter Dinklage et Elle Fanning survivent à l’apocalypse

Qui ?

Si Peter Dinklage et Elle Fanning sont des noms bien connus du grand public, celui de Reed Morano l’est beaucoup moins. Et pourtant, c’est elle qui a tourné les premiers épisodes d’une des séries les plus remarquées l’an passé : The Handmaid’s Tale. Si son premier long-métrage – Meadowland (déjà avec Elizabeth Moss) en 2016, directement sorti en VOD – est passé relativement inaperçu, I Think We’re Alone Now, au vu de la reconnaissance qu’elle a obtenue pour The Handmaid’s Tale, devrait, lui, attirer l’attention. Les retours positifs de Sundance devraient d’ailleurs lui offrir une exposition supplémentaire. 

Le film devrait jouer un rôle similaire dans la carrière de Peter Dinklage. Auréolé par son rôle de Tyrion Lannister dans la série Game of Thrones, l’acteur n’a toutefois pas encore percé au cinéma. On l’a bien vu dans 3 Billboards, mais uniquement dans un rôle secondaire. I Think We’re Alone Now pourrait dès lors représenter son premier grand rôle de cinéma.

Quoi ?

L’histoire classique du gars (Del, un bibliothécaire new-yorkais solitaire) qui se croyait le seul survivant d’une apocalypse, jusqu’à ce qu’une adolescente débarque dans son refuge. L’occasion de confronter, sur un schéma narratif bien rôdé, les jeux d’acteurs de Dinklage et Fanning.

Quand ?

Remarqué lors de sa présentation au festival de Sundance, le film cherche désormais un distributeur. Gageons qu’il en trouve un d’ici la fin de l’année.

Pourquoi ?

Le travail photographique de Reed Morano, qui reposait sur l’alternance des tons rouges et gris dans The Handmaid’s Tale, vaut à lui seul le détour. Les quelques images tirées de son prochain film témoignent d’une atmosphère toute en lueurs du couchant, propice à la mélancolie post-apocalyptique.

Peter Dinklage et Elle Fanning, pour la première fois réunis à l’écran, forment un couple intriguant. L’un, quinquagénaire ayant débuté tard au cinéma, joue de son nanisme pour incarner des personnages oscillant entre cynisme et désespoir. L’autre, à peine la vingtaine, enfant-star révélée par Super 8, affiche effrontément son goût pour l’étrangeté, la bizarrerie, au cœur de The Neon Demon. De cette improbable rencontre devraient jaillir de piquantes étincelles.

> > > Lire aussi : notre interview de Elle Fanning


Trailer du film




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de