still_matt-reeves-batman

THE BATMAN | Le projet de Matt Reeves donne des ailes

Qui ?

Alors que Joker est devenu l’adaptation de comic-book la plus rentable de l’histoire du cinéma, le projet The Batman, réalisé par Matt Reeves, affole depuis quelques semaines cinéphiles et fans du chevalier noir, à grands coups d’annonces et de rumeurs excitantes.

Avant de parler du casting, abordons rapidement la pertinence du choix de Matt Reeves à la réalisation et à l’écriture du scénario. Le réalisateur américain est en effet celui qui se cache derrière l’excellent film de kaiju post-11 septembre Cloverfield (2008), mais aussi derrière les deux derniers volets de la récente trilogie La Planète des Singes (L’Affrontement en 2014, Suprématie en 2016).

Au travers de cette grande saga tragique, aux accents presque bibliques dans son dénouement, Matt Reeves a démontré qu’il savait à la fois renouveler, sublimer et respecter une mythologie incontournable de la pop culture, tant au travers de sa mise en scène que dans son traitement dramaturgique. Son travail est à chaque fois le reflet d’une réflexion sérieuse sur le genre ou l’univers traité, si bien qu’il est difficile de douter de lui quant à son ambition d’apporter une vision inédite et pensée à ce bel objet qu’est Batman.

Pattinson Batman
Le casting du film, tel qu’il se présente pour l’instant, marque pour sa pertinence par rapport à l’univers du comic-book. Engagé en mai dernier, Robert Pattinson, sans doute l’un des acteurs les plus intéressants à suivre depuis ces trois dernières années, portera donc le costume de l’homme chauve-souris. Sa proposition intrigue d’ores et déjà, tout d’abord parce qu’il sera le plus jeune interprète de Batman au cinéma, ce qui aura nécessairement un impact sur la caractérisation du personnage. Ensuite, l’acteur a fait part de sa lecture assidue des comics, ainsi que de son travail sur la voix du personnage (la performance de Willem Dafoe dans The Lighthouse serait d’ailleurs l’une de ses inspirations). Bref, Pattinson ne semble pas prendre les choses à la légère, et c’est tant mieux !

Quatre autres interprètes ont été confirmés au casting : il y a tout d’abord Jeffrey Wright (Broken Flowers, Casino royale, The Laundromat), dont le calme et le charisme conviendront parfaitement pour le rôle du commissaire Gordon, puis Zoë Kravitz (Big little lies, Mad Max : Fury Road, Les Animaux fantastiques : les Crimes de Grindelwald), familière des super-héros et des héroïnes « badass », qui se glissera dans le costume de Catwoman, et  Paul Dano, qui incarnera l’Homme Mystère, après avoir tutoyé la folie dans There Will Be Blood, Prisoners et Love & Mercy.

Enfin, selon Collider, la jeune actrice Jayme Lawson, tout juste diplômée de la Juilliard School (école privée de spectacle basée à New-York, reconnue internationalement), aurait rejoint la distribution pour un rôle encore tenu secret.

Selon Deadline, Colin Farrell serait quant à lui en négociation pour jouer le rôle du Pingouin, au même titre qu’Andy Serkis, pour le rôle d’Alfred Pennyworth (le majordome de Bruce Wayne). Si la présence de ce dernier est confirmée, cela serait sa troisième collaboration avec Matt Reeves, après La Planète des singes : L’Affrontement et Suprématie.

Enfin, selon le Daily Mail, Matthew McConaughey serait en lice pour jouer le rôle d’Harvey Dent, le procureur général de Gotham (et futur Double-Face), même si le nom de John David Washington circulerait également. À noter que le personnage n’apparaîtrait pas en tant que Double-Face dans ce film-ci, mais bien dans une possible suite…

Quoi ?

Peu d’information circulent quant au contenu de ce nouveau Batman. Nous savons que ce ne sera pas une « origin story », même si Batman apparaîtra plus jeune qu’à l’accoutumé (au cinéma en tout cas), que l’intrigue mettra en avant ses talents de détective, et que les influences esthético-dramaturgiques du film seront entre autres les films noirs des années 40 et 50.

Plus précisément, le film se déploierait telle une intrigue à la Sherlock Holmes, où Batman serait le célèbre détective britannique, Catwoman l’aventurière Irene Adler, et l’Homme Mystère le diabolique professeur Moriarty. Enfin, Reeves aurait l’ambition de mettre en scène un univers similaire à celui de la plupart des comics et des séries animées, où tous les adversaires de Batman seraient déjà présents.

casting the batman

Quand ?

Le tournage commencera très vraisemblablement début 2020. La sortie du film est déjà programmée pour le 23 juin 2021.

Pourquoi ?

Rien qu’au travers des maigres indices que nous avons à disposition, la proposition de Matt Reeves est intrigante, pour ne pas dire excitante. Il en va de même pour le casting du film, aussi impressionnant (voire plus ?) que le Dune de Denis Villeneuve. En outre, il se dégage déjà une forme de cohérence au travers de cet amoncellement de micro-informations, à commencer par la présence de l’Homme Mystère comme antagoniste principal du film. En effet, le personnage sied parfaitement à l’intention de Reeves d’exploiter le genre du film de détective, Edward Nygma étant familier de l’indice comme pivot dramaturgique de sa folie criminelle.

Rien ne semble être le fruit du hasard, et tous les choix semblent relever d’une réflexion approfondie sur chacun des personnages : que demander de plus ? Ne parlons même pas des possibles liens à venir avec le Joker de Joaquin Phoenix…

On a hâte !