featured_The-Assassin

THE ASSASSIN

4
(Trop) exigeant

Chine, IX siècle. Nie Yinniang revient dans sa famille après de longues années d’exil. Son éducation a été confiée à une nonne qui l’a initiée dans le plus grand secret aux arts martiaux. Véritable justicière, sa mission est d’éliminer les tyrans. A son retour, sa mère lui remet un morceau de jade, symbole du maintien de la paix entre la cour impériale et la province de Weibo, mais aussi de son mariage avorté avec son cousin Tian Ji’an. Fragilisé par les rebellions, l’Empereur a tenté de reprendre le contrôle en s’organisant en régions militaires, mais les gouverneurs essayent désormais de les soustraire à son autorité. Devenu gouverneur de la province de Weibo, Tian Ji’an décide de le défier ouvertement. Alors que Nie Yinniang a pour mission de tuer son cousin, elle lui révèle son identité en lui abandonnant le morceau jade. Elle va devoir choisir : sacrifier l’homme qu’elle aime ou rompre pour toujours avec « l’ordre des Assassins ».

Sacrificiel.

Au cœur de la compétition cannoise, la proposition radicale de Hou Hsiao-Hsien divise les festivaliers. Ainsi, comment apprécier pleinement cette ode à la contemplation dans un rythme de visionnage aussi soutenu, laissant peu de place à l’introspection ?

Esthétiquement sublime, le film s’impose instantanément comme une œuvre exigeante, d’une lenteur aussi déroutante que crispante. Inutilement alambiqué, le récit peine toutefois à tenir pleinement ses promesses et à soutenir véritablement la maestria technique du film, le réduisant à un bel objet plastique dénué d’enjeux et d’intensité.

Tweet-Florent-TheAssassin

La fiche

thb_The-Assassin

THE ASSASSIN
Réalisé par Hou Hsiao-Hsien
Avec Shu Qi, Chang Chen, Yun Zhou…
Taïwan – Action
Sortie en salle : 6 Janvier 2016
Durée : 105 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de