SILENCE | Le prochain Scorsese se dévoile peu à peu

Après 26 ans d’attente, des rumeurs sur une possible sélection à Cannes en mai dernier, puis une sortie française d’abord annoncée pour le 18 janvier prochain, le nouveau film de Martin Scorsese a enfin une date de sortie définitive. Silence, adapté du roman éponyme de Shusaku Endo, se dévoilera dans nos salles le 8 février 2017. L’attente sera un peu plus courte outre-Atlantique puisque le long-métrage sortira au cinéma le 23 décembre, juste à temps pour les Oscars.

Une attente interminable

Si la sortie du film n’a jamais été aussi proche, Silence s’est, cependant, encore très peu dévoilé avant la publication de cette première bande annonce. Seules quelques images du film avaient été publiées par la production. Des photos de tournage exposant une à une les membres d’un casting de haute volée. Le nouveau long-métrage, Martin Scorsese compte en effet parmi ses rangs Andrew Garfield (Tu ne Tueras Point, 99 Homes), Adam Driver (Star Wars : Le Réveil de la Force, Paterson) mais surtout Liam Neeson (La liste de Schindler, Taken). Des images en guise d’amuse-bouche avant la mise en ligne d’un trailer chargé d’une imagerie pour le moins épique. Erik Davis, journaliste web, avait déjà prévenu sur Twitter : beaucoup des plans, très peu de dialogue et des images fortes, dont un plan « impressionnant […] où trois hommes accrochés à une Croix se font engloutir par les eaux ».  Intrigant.

Inclassable ?

Adaptation du roman historique du japonais Shusaku Endo, Silence se déroulera au Japon, aux XVIIe siècle. Il racontera l’histoire de missionnaires jésuites portugais envoyés au pays du Soleil levant pour aider une communauté chrétienne persécutée. Un postulat assez clair. Pourtant, le film n’est pas aussi simple à décrypter. Selon les propres mots d’Andrew Garfield, interrogé par The Playlistle film est « très mystérieux ».  

C’est à la fois brutal et méditatif. C’est un film très mystérieux et je ne peux pas vraiment le décrire avec des mots. A chaque fois que Marty et moi essayions d’en comprendre les thèmes et ce que vit mon personnage, nous parlions pendant deux ou trois heures, et à chaque fois il y avait ce silence de cinq minutes à la fin parce que nous avions fait le tour de nos interrogations, sans y trouver de réponse, seulement de nouvelles questions. Il me regardait et disait alors « Ok gamin, à la prochaine fois ».

L’interprète de Spider-Man est sûr d’une seule chose : « il y a beaucoup de violence ». Une violence qui s’annonce particulièrement troublante. « C’est filmé de façon très différente. Une brutalité très spécifique faite à contrecœur. Puis grâce à l’éloquence japonaise, il y a eu une vraie attraction autour de ça. C’est vraiment fascinant. » Quoi de mieux pour nous donner envie de courir dans les salles le 8 février 2017

A. J. / R. S.

affiche-silence-scorsese




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de