SICARIO : LA GUERRE DES CARTELS | La suite inattendue du grand polar de Villeneuve

Qui ?

Le réalisateur italien Stefano Sollima a qui l’on doit les séries Romanzo Criminale et Gomorra, et Suburra semble avoir le CV parfait pour prendre la relève de Denis Villeneuve sur cette suite inattendue de Sicario, baptisé Sicario : La guerre des cartels. Si le prodige québécois ne rempile pas derrière la caméra, Taylor Sheridan remet le couvert en signant une nouvelle fois le scénario. Le casting réserve quelques surprises : Benicio Del Toro et Josh Brolin reprendront bien leurs rôles respectifs tandis qu’Emily Blunt ne sera pas de la partie. La raison ? Sheridan ne parvenait tout simplement pas à inclure son personnage dans son scénario.

Quoi ?

Cette suite, qui se déroule quelques années après la première affaire, verra Matt (Brolin) et Alejandro (Del Toro) sur les traces d’un nouveau chef de cartel, qui diversifie ses activités en traitant avec un groupe terroriste. Un sujet d’actualité qui permettra d’apporter un point de vue différent sur la lutte contre le trafic de drogue et d’éclairer sur les liens tenus entre ces différents groupes.

Le synopsis officiel : Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver (Josh Brolin) fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro (Benicio Del Toro) pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

Quand ?

Attendu le 27 juin 2018, ce Sicario 2 : Soldado débarquera près de 3 ans après Sicario. Cannes lui avait déjà fait les honneurs de sa sélection en 2015, mais son absence du palmarès malgré son excellente réception critique (expliqué peut-être par les liens étroits entre les frères Coen, présidents du jury cette année-là, et le chef op Deakins et Del Toro) ne devrait pas l’aider à le revoir débarquer sur la Croisette en mai prochain.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que Sicario est un grand film, un classique instantané qui parvient à réinventer le film de cartel, après Traffic il y a près de 20 ans, qu’on pensait indépassable. Brutal et sans compromis, le film s’offre plusieurs scènes mémorables et a permis à Denis Villeneuve d’asseoir définitivement sa Hollywood credibility. Si on a peu tendance à s’enthousiasmer sur les suites, la réserve reste de rigueur pour ce sequel qui ne bénéficiera pas des présences conjuguées de Villeneuve et Deakins derrière la caméra. La curiosité demeure, et la très efficace bande-annonce apporte quelques éléments rassurants, associés au retour conjoint de Taylor Sheridan (Wind river) et du duo Del Toro/Brolin. Avec l’expérience solide de Sollima en matière de polar, Sicario 2 pourrait bien faire des étincelles !




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de