featured_Serpent-mille-coupures

LE SERPENT AUX MILLE COUPURES

Sinueux

Sud Ouest de la France, hiver 2015. Un motard blessé quitte les lieux d’un carnage. Le mystérieux fugitif trouve refuge chez les Petit, une famille de fermiers qu’il prend en otage. A ses trousses : des barons de la drogue colombiens, le lieutenant colonel Massé du Réaux, et un tueur à gage d’élite, qui sont bien décidés à le neutraliser, par tous les moyens. L’homme a déclenché une vague de violence dont personne ne sortira indemne…

Honnête série B.

Malgré son titre rappelant les meilleurs giallos de Dario Argento, le nouveau film d’Eric Valette (à qui l’on doit Une affaire d’état en 2009 et La Proie en 2011) a pourtant tout du polar. Et un polar bien plus original que la moyenne, de par sa structure complexe et son cadre campagnard. Adapté d’un roman de DOA, le film nous présente une galerie de personnages mystérieux qui n’ont a priori pas grand-chose à voir les uns avec les autres, dont Tomer Sisley en terroriste poursuivi par le GIGN et dont on ne connaitra ni le nom ni les raisons de sa cavale. Rajoutons à cela les cartels de drogue colombiens, un avocat véreux, des paysans racistes qui en ont après un fermier noir, les FARC, un tueur à gages asiatique semant les morts sur son passage et des gendarmes (dont un Pascal Greggory à moustache bien loin de l’univers d’Eric Rohmer) un peu dépassés par les événements en tentant de démêler le tout.

Et pourtant, Vallette parvient à rendre son intrigue suffisamment limpide pour que le spectateur ne soit jamais perdu, et surtout pour faire converger tous ses personnages dans un grand gunfight final aux allures de western rural. Ça n’en fait pas un grand film pour autant, mais Vallette se place ici en digne représentant d’une série B à la française honnête et efficace, dans la lignée des Henri Verneuil ou Georges Lautner d’antan.

La fiche

LE SERPENT AUX MILLE COUPURES
Réalisé par Eric Valette
Avec Tomer Sisley, Terence Yin, Pascal Greggory…
France – Thriller
Sortie : 5 avril 2017
Durée : 106 min




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre