still_Red2

RED 2

2
Daube

FRANK MOSES, ANCIEN AGENT DE LA C.I.A., TENTE DE VIVRE UNE VIE NORMALE. MAIS IL EST FORCÉ DE REJOINDRE SON ANCIENNE ÉQUIPE D’ÉLITE POUR UNE DERNIÈRE MISSION.

Papys peu résistants

Enième exemple de la fâcheuse tendance à donner à un premier film moyen une suite paresseuse motivée uniquement par l’argument pécunier, RED 2 est un cas bien trop classique et prévisible pour mériter un nouveau coup de gueule. Sequel prétexte accumulant quelques stars pré-retraitées venues empocher un gros chèque sans se fouler, Red deuxième du nom ne retrouve même pas la folie explosive de son aîné avec une intrigue bidon de menace interplanétaire. Robert Schwentke a laissé sa place à Dean Parisot pour mettre en images ce tour du monde touristique pour VIP. On retrouve donc Bruce Willis (fatigué), Mary-Louise Parker (botoxée), John Malkovich (bourré), Catherine Zeta-Jones (plus botoxée), Helen Mirren (fâchée) et Anthony Hopkins (enfermé) aux quatre coins du globe : Londres, Paris, la Russie, Hong-Kong, Los Angeles… on veut de la destination chic qui fait rêver le ricain pour offrir des plans carte-postale et de la course-poursuite en 2CV.

Mais ce périple pour retraités-rebelles n’est finalement qu’un (trop) long-métrage barbant terriblement mou du genou (on a l’impression que le film avance avec un déambulateur) où les comédiens débitent leurs répliques sans aucune implication. Ainsi, les gags et les vannes font en grande majorité un bide et les scènes d’action sont beaucoup trop rares et anodines pour divertir un minimum, même avec le cerveau au repos. Un film dans lequel sont venus se perdre les talentueux David Thewlis et Byung-Hun Lee (qui campent les deux seuls personnages un minimum intéressants) et qui ne devrait pas véritablement obtenir le succès escompté par les studios. La supercherie étant trop évidente, son destin sera probablement de terminer en prime-time sur la chaine la moins audacieuse de l’hexagone, celle où Jean-Pierre consacre davantage de temps et d’attention aux sabots en bois de cette brave Germaine qu’au conflit syrien qui fait mourir des gamins dans d’affreuses conditions. Et ce ne sera que justice.

thb_Red_2

RED 2

RÉALISÉ PAR DEAN PARISOT

USA – 109 MIN – PARESSEUSE COMÉDIE

AVEC BRUCE WILLIS, JOHN MALKOVICH, ANTHONY HOPKINS, HELEN MIRREN

28 AOÛT 2013




1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
R.I.P.D – BRIGADE FANTÔME | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMA Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
[…] bien jouer qu’enfermé dans une boite (Buried), tandis que Mary-Louise Parker s’entraine pour RED 2 (on ne sait jamais, au cas où elle aurait pris des cours entre temps…) et que ce pauvre Kevin […]