featured_papa-ou-maman-2

PAPA OU MAMAN 2

5
Passablement distrayant

Deux ans ont passé. Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais l’apparition de deux nouveaux amoureux dans la vie de Vincent et de Florence va mettre le feu aux poudres. Le match entre les ex-époux reprend.

Leroy et la reine Foïs.

Il y a presque deux ans, Papa ou Maman sortait sur les écrans français et s’avérait bien plus plaisant qu’il n’y paraissait au premier abord. Fort d’un succès public conséquent (avec près de 3 millions d’entrées), la bande de Martin Bourboulon remet le couvert avec la suite des mésaventures conjugales de Vincent et Florence. 

L’effet de (bonne) surprise n’étant plus un argument, il fallait confirmer. S’appuyant sur le potentiel vachard du tandem Lafitte-Foïs, cette suite remplit relativement bien sa mission distrayante, sans toutefois se fouler des masses. Réussissant à garder une certaine énergie de bout en bout, Papa ou Maman 2 fait la part belle aux joutes verbales opposant les deux concubins séparés mais toujours émotionnellement liés et se repose sur le comique de situation, bien plus que sur une intrigue solidement bâtie.

Si Laurent Lafitte paraît moins en forme que dans le premier opus, Marina Foïs régale toujours autant lorsqu’il s’agit d’être odieuse. C’est un festival de la part de la comédienne, qu’on a vu briller plus tôt dans l’année à l’affiche d’Irréprochable, qui ne cachait pourtant pas son appréhension à retrouver ce personnage : « J’ai la phobie de la redite : je n’aime pas voir les gens se répéter et je déteste moi-même ronronner. Il fallait donc être exigeant pour que la suite soit meilleure, ou au moins différente… ». Meilleure, elle ne l’est pas forcément. Mais cette suite se distingue suffisamment du premier chapitre pour offrir aux spectateurs ce qu’ils sont venus chercher : une bonne tranche de rire.  

La fiche

thb_papa-ou-maman-2

PAPA OU MAMAN 2
Réalisé par Martin Bourboulon
Avec Laurent Lafitte, Marina Foïs, Alexandre Desrousseaux… 
France – Comédie conjugale

Sortie en salle : 7 décembre 2016
Durée : 86 min 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de