featured_nos-futurs

NOS FUTURS

2
À oublier rapidement

Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs…

No future pour ce film périmé.

Jusqu’à présent, la filmographie de Rémi Bezançon était plutôt sympathique, dominée par des comédies générationnelles tendres, drôles et/ou poétiques. Si Ma vie en l’air et Un heureux événement n’étaient pas dénués de défauts, ils offraient tous deux des moments de cinéma fort appréciables avec une flopée de jolies scènes autour de l’amour ou la famille. Son plus grand succès, Le premier jour du reste de ta vie, demeurait même l’une des plus plaisantes propositions de cinéma populaire de ces dernières années… Ce Nos futurs, centré autour des retrouvailles de deux amis d’enfance, laissait espérer une feel-good comédie agréable et nostalgique.

Regrettablement, notre enthousiasme est rapidement douché face à l’inertie d’un film ronronnant dans lequel se noient les désastreux Pierre Rochefort (amorphe et insipide) et Mélanie Bernier (déjà affligeante de nullité dans la romcom de Cornillac). Si les intentions du cinéaste auraient plutôt tendance à susciter notre indulgence, le résultat a l’écran est si superficiel qu’il peine à convaincre, nous laissant perpétuellement dans l’inconsistance de souvenirs artificiels… L’ennui s’installe pendant que Khojandi fait le zouave, que Roxane Mesquida disparaît aussi vite qu’elle est apparue et que Camille Cottin reste sous-exploitée dans le rôle de l’ex-chaudasse bien rangée. À trop vouloir regarder dans le passé, il en oublie d’être pertinent dans le présent – la crise existentielle de Yann est d’une banalité affolante.

Nos futurs, film périmé, devient ainsi le premier échec artistique d’un cinéaste qui nous avait habitué à (beaucoup) mieux. La déception est à la hauteur de la sympathie qu’on lui associera. Oublions cette erreur de parcours et regardons vers l’avenir.

La fiche

thb_Nos-futurs

NOS FUTURS
Réalisé par Rémi Bezançon
Avec Pierre Rochefort, Pio Marmaï, Mélanie Bernier, Kyan Khojandi…
France – Comédie
Sortie en salle : 22 Juillet 2015
Durée : 97 min

 




3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
MarinaMademoiselle est comme tout le mondecanelle Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
canelle
Invité
canelle

en désaccord complet avec votre analyse sans doute professionnelle.. ? mon mari et moi sommes allés voir ce film sans en avoir vu une image, sans a priori, et on a super adoré. Personnellement j’ai même été très perturbée ensuite, c’est sûr qu’on se demande quand même où le cinéaste veut en venir jusqu’à la fin à vous couper le souffle. J’avais déjà aimé le film le premier jour du reste de ta vie, je trouve que la façon de filmer la famille, l’adolescence est tellement criante de vérité et très poétique, dans celui ci j’ai adoré les décors, les… Lire la suite »

Mademoiselle est comme tout le monde
Invité
Ah je te trouve dure aussi !
Pas un chef d’oeuvre, mais bon moment quand même !
http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/10/cinema-nos-futurs.html
Marina
Invité
Marina
C’est drôle, je ne partage pas du tout votre analyse non plus. Je rejoins Canelle, j’ai regardé ce film sans avoir vu la bande annonce. Je m’attendais à voir un film de 2 mecs de 35 ans en pleine crise existentielle : un qui a réussi sa vie et l’autre qui vit dans son adolescence passée, et au final je suis restée sidérée de la fin de ce film ainsi que du sens caché de cette amitié retrouvée. J’ai été aussi assez perturbée après l’avoir visionné. Ce film m’a fait réfléchir…
Très bon film pour ma part !