featured_mademoiselle

MADEMOISELLE

7
Séduisant

Corée. Années 1930, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme (Sookee) est engagée comme servante d’une riche japonaise (Hideko), vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

À Corée à cris.

Il y a trois ans, Park Chan-wook s’aventurait aux Etats-Unis pour Stoker. Dans le déménagement, le réalisateur coréen délaissait sa violence graphique et ses effets gores mais semblait réinventer son sens de l’esthétique et du lyrisme. Le film, rappelons-le inspiré d’un scénario de Wentworth – Prison Break – Miller, diffusait autant de charme que de malaise en flirtant avec le baroque.

Dans Mademoiselle, on trouve quelques traits d’une influence gothique prenant dans ce cadre une dimension exotique. S’il est adapté d’un roman de l’auteure britannique Sarah Waters, Du bout des doigts, le nouveau long métrage de Park Chan-wook réinvestit le pays du Matin calme en replongeant dans les années 1930, sous l’occupation japonaise. Ce fait historique n’est qu’une toile de fond résonnant avec les rapports de domination et de soumissions qui titillent le cœur de l’intrigue.

L’implacable récit de manipulation rejoue l’éternel thème du maître et de l’esclave (ou du serviteur) en trois parties. Ce conte pour adultes glisse de l’innocence aux éclats de violence pour narrer une émancipation féminine. La perversité s’allie à la sensualité et la poésie à la cruauté. Une constante dans l’œuvre de Park Chan-wook mais qui s’exprime ici d’une manière plus subtile, peut-être moins sidérante qu’avant, mais de manière intensément troublante.

Le montage aurait indéniablement gagné à être raccourci d’au moins une vingtaine de minutes – le film dure 2 heures 30 – car il a tendance à s’appesantir sur ce que l’on a déjà compris. Mais la beauté visuelle et l’érotisme moite qui s’offrent à notre regard ravissent, excitent et conquièrent.

La fiche

thb_mademoiselle

MADEMOISELLE
Réalisé par Park Chan-Wook
Avec Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Jung-Woo… 
Corée du Sud – Drame, Romance

Sortie en salle : 2 Novembre 2016
Durée : 145 min




Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des