LES PROIES | Sofia Coppola retrouve Kirsten Dunst

QUI ?

4 ans après le superficiel The Bling Ring, Sofia Coppola revient à la réalisation et s’attelle pour la première fois à un remake, celui de The Beguiled (Les Proies en VF) sorti en 1971 avec Clint Eastwood.

La réalisatrice, qui a déjà cinq longs-métrages à son actif, s’est une nouvelle fois entourée d’un casting all-stars avec Colin Farrell (prenant donc la relève d’Eastwood) qui pourra compter sur une présence féminine massive entre Nicole Kidman (la directrice), Angoura Rice (vue dans The Nice Guys) et deux comédiennes qu’elle retrouve pour l’occasion : Elle Fanning (une élève du pensionnant) et sa protégée Kirsten Dunst (une enseignante).

MAJ : Le groupe Phoenix, dont le leader n’est autre que le compagnon de la cinéaste, a été chargé de composer la bande originale du film.

QUOI ?

Un projet loin d’être original pour Sofia Coppola, puisque Les proies est un remake du film de Don Siegel (le réalisateur derrière L’Evadé d’Alcatraz) de 1971, lui-même adapté du roman éponyme de Thomas P. Cullinan, que n’aurait certainement pas renié Tarantino.

L’histoire qui se déroule durant la guerre de Sécession racontera le débarquement d’un soldat blessé trouvant refuge dans un pensionnat pour jeunes filles où les élèves seront partagées entre peur et désir pour cet homme. Bien loin du style de Siegel, Sofia Coppola devrait apporter sa touche pop et solaire à ce drame sur fond de huis-clos. Les premières images ne sont pas sans rappeler la langueur vaporeuse de Virgin Suicides… 

QUAND ?

Tourné en Louisiane à l’automne dernier, Les proies est annoncé chez nous pour le 9 Août 2017 par son distributeur (Universal). Après un premier passage à Cannes en 2013 dans la catégorie « Un Certain Regard » avec The Bling Ring, Sofia Coppola aura-t-elle les honneurs de la sélection reine de Cannes 2017 ? Réponse en avril mais d’ici là les pronostics vont bon train !

POURQUOI ?

The Virgin Suicides et Lost in Translation ayant marqué le cinéma indépendant contemporain, difficile d’afficher le même constat sur ses trois films suivants qui ont divisé la critique. Mais force est de constater et de respecter les prises de risques de la cinéaste et de saluer son talent de metteur en scène. Ce film-là sera forcément charnière dans sa carrière. 

J.B / T.P

Nouveau trailer de The Beguiled / Les proies, qui en révèle davantage (trop ?)




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre