featured_match-box-office-courgette-dardenne

LE MATCH | Ma vie de Courgette vs La fille inconnue

Ce dernier mois d’octobre, dense en sorties, a vu un Dardenne se casser les dents sur une courgette que tout le monde n’a pas forcément vu venir.

Courgette Superstar

Une des sensations du dernier Festival de Cannes, Ma Vie de Courgette a pu continuer à bénéficier d’un bel écho lors de sa sortie le 19 octobre. Co-écrit par la réalisatrice indé Céline Sciamma et librement adapté du roman Autobiographie d’une courgette, le film d’animation franco-suisse en pâte à modeler a déjà séduit plus de 400 000 petits et grands.

Le film a pu compter sur une sortie stratégique le jour des vacances de la Toussaint, s’assurant de plaire aux enfants tout en proposant une contre programmation intelligente face aux machines calibrées telles que Les Trolls et Cigognes et Compagnie. Proposé sur une combinaison de 215 copies à sa sortie, Ma Vie de Courgette a même enflé de 40 copies supplémentaires en 2ème semaine, lui garantissant une belle carrière au cinéma sur la durée des vacances. Le public adulte a également répondu présent à cette histoire universelle et touchante.

Mais au-delà des chiffres, le film, qui a nécessité 10 ans de développement, reflète le savoir-faire français en matière d’animation et prouve que les propositions les plus audacieuses sont parfois récompensées.

Dar-peine

Les frères Dardenne, habituellement abonnés aux courbettes cannoises et appréciés par notre rédaction, ont cette année vite déchanté face à l’accueil glacial réservé à leur cuvée 2016 : La Fille Inconnue. Ne déviant pourtant pas de leur cinéma social habituel, le film a péniblement atteint les 150 000 entrées après 4 semaines d’exploitation, accusant une baisse massive de 42% dès la 2ème semaine, ne pouvant ainsi compter sur un bouche-à-oreille favorable.

Flirtant souvent avec les 500 000 entrées (Deux Jours Une Nuit, Le Gamin au Vélo), La Fille Inconnue sonne comme une contre-performance pour le duo de réalisateurs belges. La promotion du film est totalement passée sous les radars et la grande Adèle Haenel, ici juste sans être éblouissante, n’aura pas suffit à déclencher la curiosité des spectateurs. Pas de quoi décourager les Dardenne, qui avaient pour projet de développer leur nouveau film autour de la montée du terrorisme en Europe. Le tournage, prévu à l’automne 2017, a finalement été avorté. 

 




0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x