match-bo-juillet18-au-poste-roulez-jeunesse

LE MATCH DU BOX-OFFICE | Au poste VS Roulez jeunesse

Coupe du Monde, vacances d’été, canicule… autant d’évènements qui ont impacté les entrées en salle en juillet. Si pas mal de blockbusters s’en sont très bien sorti (Les Indestructibles 2 avec 4,5 millions d’entrées, Ant-Man avec 1,4 millions d’entrées, American Nightmare 4 avec 900 000 entrées…), le cinéma indépendant ne peut pas en dire autant. Parmi toutes ces sorties, deux films de cette catégorie s’affrontent sur ce match juilletiste.

 

Le FLOP : Roulez Jeunesse

La « malédiction » Eric Judor continue. Après les seulement 192 000 entrées pour l’excellent Problemos l’an dernier, Roulez Jeunesse, le nouveau film avec Eric en tête d’affiche se plante avec seulement 104 000 entrées en deux semaines. Profitant d’une distribution solide de 200 copies, le film a démarré timidement sa 1ère semaine à 73 000 entrées pour dégringoler de près de 60% dès sa 2ème semaine. Dommage pour cette comédie dramatique plutôt réussi qui prouve une nouvelle fois le talent de l’acteur français. Il pourra se consoler avec le renouvellement d’une saison 3 pour Platane, qui continue de bien fonctionner côté audience et un rôle spécial renflouage de PEL dans Alad’2 qui devrait une nouvelle fois ramasser du cash.

 

AU TOP : Au Poste !

Hormis Steak avec Eric et Ramzy sorti en 2007, au temps de la gloire du duo et qui avait été considéré comme un échec avec près de 300 000 entrées, le DJ-réalisateur Quentin Dupieux n’a jamais vu un de ses films dépasser les 100 000 entrées (en vrac 84 000 pour Réalité, 57 000 pour Wrong Cops ou encore 49 000 pour Rubber). Il faut dire que le réalisateur peut en larguer plus d’un avec son style barré. Avec sa nouvelle comédie Au Poste ! ,en forme de huis-clos policier, Dupieux embarque enfin le public dans son univers. Le film avec Poelvoorde en tête d’affiche a déjà emballé 232 000 spectateurs et continue d’engranger des entrées après sa 6ème semaine d’exploitation, profitant d’un bon bouche-à-oreille et d’une combinaison confortable de 238 salles. De quoi permettre à un plus large public de découvrir le monde particulier de Dupieux.




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de