LE GRAND JEU | Bande-annonce de Molly’s Game d’Aaron Sorkin

Qui ?

On ne présente (presque) plus Aaron Sorkin, Scénariste de renom passé par la télévision (The Newsroom) et le grand écran (Le stratège de Bennett Miller, The social network de David Ficher, Steve Jobs de Danny Boyle…), le brillant dramaturge a décidé de franchir le pas de la réalisation sous l’impulsion de Sony Pictures qui lui avait initialement demandé de plancher sur le script.  

Début 2016, l’auteur américain offre le premier rôle de Molly’s game (Le grand jeu) à Jessica Chastain, que l’on verra sous peu à l’affiche de Miss Sloane – personnage qu’elle incarne magistralement. Dans ce thriller politique, la comédienne révélée par Terrence Malick se montre parfaitement à l’aise avec des dialogues très écrits et particulièrement rythmés. La retrouver sous la direction de Sorkin, l’expert des séquences en « walk and talk » (séquences consistant à faire parler les protagonistes en marchant), apparaît donc aussi prometteur qu’évident. 

Pour lui donner la réplique, Sorkin engage Idris Elba et promet une collaboration électrique :

Choisir Jessica et Idris pour tenir les deux rôles principaux serait un rêve pour de nombreux réalisateurs. Ils sont tous deux de très grands acteurs et les réunir ensemble promet une alchimie électrique.

Notons enfin que Kevin Costner, Michael Cera, Chris O’Dowd et Jeremy Strong sont annoncés pour camper des personnages secondaires.

Quoi ?

Pour ses débuts à la réalisation, Aaron Sorkin portera donc à l’écran les mémoires de Molly Bloom (Molly’s Game – Le grand jeu), une jeune skieuse et ancienne espoir olympique devenue la cible d’une enquête du FBI autour d’une participation à un tournoi de poker international (qui impliquait également quelques célébrités dont Leonardo DiCaprio, Matt Damon ou encore Ben Affleck).

Sorkin a été attiré par ce personnage (non-fictif), à l’histoire plus rocambolesque que certains scénarios hollywoodiens. Molly Bloom était une skieuse de classe mondiale, talentueuse, brillante et têtue classée 3ème d’Amérique du Nord à tout juste vingt ans et diplômée de Sciences Po. Vexée d’avoir été recalée de l’équipe olympique, elle décida de s’offrir une année sabbatique en mettant en pause ses études de droit pour devenir serveuse de cocktails à Los Angeles et profiter d’un climat agréable…  Du fait d’étranges circonstances et d’un talent inné à l’entreprenariat, elle se retrouvera à la tête de tournois de poker à grands enjeux. Jusqu’à ce que le FBI débarque à sa porte…

still_Mollys-game-tournage

Jessica Chastain, en novembre dernier, sur le tournage de Molly’s Game à Toronto

Le synopsis officiel a été révélé :

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe déterminée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

Quand ?

La production du film a débuté le 9 novembre à Toronto (Canada) et, selon nos informations, se serait poursuivie mi-janvier en Californie. Fin janvier, l’équipe se trouvait à New-York où elle a tourné plusieurs scènes nocturnes à Central Park – avec Kevin Costner. Achevé au printemps, Molly’s game est désormais en post-production.

MAJ : Le film sortira aux Etats-Unis le 22 novembre 2017 et en France le 3 janvier 2018 chez SND. Avant cela, il vient d’être présenté, en amont, au festival de Toronto où les débuts de Sorkin à la réalisation et la prestation XXL de Jessica Chastain ont été vivement appréciés. Pour son exploitation française, le film devient « Le grand jeu« .

Pourquoi ?

Aaron Sorkin sera forcément attendu au tournant pour ses débuts derrière la caméra. S’il a prouvé sa maestria pour tailler des dialogues denses et des monologues diablement percutants, il devra faire ses preuves à la mise en scène – même si ses scripts sont d’eux-mêmes de réjouissants canevas pour les réalisateurs, en témoigne son Steve Jobs servi sur un plateau à Danny Boyle. Éblouissante et charismatique dans Miss Sloane, maniant les mots et les effets de comm’ comme personne, Jessica Chastain voit dans ce personnage ambigu et particulièrement doué un nouveau rôle fort dans une filmographie déjà jalonnée de superbes collaborations. 

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre