386114

LE GOÛT DES MERVEILLES

6
Petite douceur

Au cœur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Cet homme se révèle vite différent de la plupart des gens. Et sa capacité d’émerveillement pourrait bien changer la vie de Louise et de sa famille.

Gommettes et sentiments.

Le Goût des Merveilles laisse les gros sabots dans le placard et les artifices dans la penderie. Empli de douceur et loin du cynisme ambiant, il nous parle de la différence et de son acceptation. Dans le décor d’une Drôme verdoyante, le réalisateur Eric Besnard prend le temps de montrer les choses, immortalisant de poétiques instants de communion avec la nature. Evitant les clichés habituels pleins de bons sentiments et les caricatures (notamment dans la psychologie des personnage), le film amuse, attendrit et fait du bien.

L’effet feel good est dû en grande partie au personnage de Pierre (incarné par Benjamin Lavernhe, sociétaire de la Comédie française), faux misanthrope au regard bienveillant, dont le décalage fait la force. L’alchimie entre le jeune homme et Louise (Virginie Efira, rayonnante), palpable à l’écran, donne à leur romance une dimension merveilleuse et fragile. Un lien délicat autour duquel se noue l’épanouissement d’êtres marqués par les difficultés de la vie.

Dépourvu de tout mauvais esprit et de méchanceté crasse, Le Goût des Merveilles s’offre comme un bonbon d’humour tendre et de douceur. Des merveilles à déguster sans modération. 

La fiche

247029.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

LE GOÛT DES MERVEILLES
Réalisé par Eric Besnard
Avec Virginie Efira, Benjamin Lavherne, Lucie Fagedet…
France – Comédie, Romance
Sortie : 16 Décembre 2015
Durée : 100 min




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mickael
Mickael
4 années il y a

Tu aurais pu mettre un joli 7 sur 10… Ce film m’a relativement enchanté… Beaucoup de critiques viennent dire qu’il ne traite pas l’autisme ( asperger ) en profondeur…Qu’il s’agit de choses déjà sues et entendues, mais peu m’importe… Le handicap est relativement bien traduit, le jeu des personnages amène son pesant d’or soit dit en passant ! Gros faible pour Virginie Efira qui est souvent juste dans ses rôles.

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x