featured_Last-man-anime

LASTMAN | L’animé français qui va à 200 à l’heure

Lastman, c’est avant tout un animé qui va à 200 à l’heure. Avec des épisodes de 13 minutes, pas le temps de s’appesantir sur les détails de l’intrigue : un choix qui n’empêche pas le récit de suivre une certaine cohérence. Ici, on suit les aventures de Richard, boxeur raté, qui doit prendre soin de la fils de son mentor, Dave, mort sous les coups d’une mystérieuse organisation occultes.

Entre insultes, bastons, sexe, hurlements, LASTMAN dégaine avec jouissance le savoir-faire en matière d’animation de nos chers dessinateurs français. Préquel de la bande-dessinée du trio Bastien Vivès (dont l’adaptation cinématographique de son oeuvre Polina, Danser sa vie était une réussite), Balak et Michaël Sanlaville, LASTMAN se veut une ode aux actionners 80. Stallone, Schwarzenegger… Nombreux sont les noms qui viennent en tête devant cette série d’animation française réussie destinée aux adultes.

Doté de 26 épisodes, LASTMAN se savoure sans aucune pause, à l’image de son rythme, pour un résultat qu’on espère voir plus souvent à la télévision. Nul doute que le succès de la série motivera davantage les chaînes de télé à financer de tels produits.

Synopsis

Richard Aldana, un jeune boxeur, talentueux mais flemmard, se retrouve avec la gamine de son meilleur ami sur les bras. Mais la petite Siri est traquée par une secte de fanatiques qui croient à l’existence de la Vallée des Rois, un monde de légendes dont elle serait la clef. Pour Richard, les ennuis ne font que commencer…

Envie de l’offrir à Noël ? L’édition collector, concoctée par les équipes créatives de Wild Side Vidéo, est disponible dès maintenant.

Coffret LASTMAN disponible chez Wild Side vidéo




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre