still_LaVieDomestique

LA VIE DOMESTIQUE

2
Mauvais

JULIETTE N’ÉTAIT PAS SÛRE DE VOULOIR HABITER DANS CETTE BANLIEUE RÉSIDENTIELLE PARISIENNE. TOUTES LES FEMMES ICI SONT DES MÉNAGÈRES QUADRAGÉNAIRES.

Journée type

Pas besoin de réaliser un film pour nous raconter le sort de ces pauvres femmes qui chaque jour vivent le martyr, prisonnière d’un quotidien de femme au foyer désespérante, surtout lorsqu’on a si peu à dire et qu’on le fait de façon réductrice et méprisante. Isabelle Czajka, certainement grande féministe devant l’éternel, estime l’inverse car elle est bien décidée à nous mettre le nez dans leur guêpier insignifiant. C’est pourquoi elle nous pond avec Une vie domestique près d’une heure trente de lieux communs sans aucune espèce d’intérêt, avec comme unique consigne pour sa comédienne principale : ne jamais sourire. Si vous aviez un doute, laissez-moi vous épargner 90 minutes d’ennui mortel devant un scénario aussi quelconque que la journée de toute femme au foyer qui s’ennuie en banlieue.

Programme du jour de Bobonne (et accessoirement scénario du film) :

– Tirer la gueule dès le réveil, pour rester cohérente avec l’humour de la veille au coucher.
– Refuser de faire l’amour avec le mari qui baissera rapidement les bras.
– Préparer le petit dej des mioches et du petit mari en se plaignant.
– Mener les enfants à l’école sans en profiter pour discuter un peu avec eux.
– Se faire offrir un café par un ami serviable (à qui on tire la tronche, faut pas déconner non plus).
– Mendier à la pintade du salon de coiffure une petite coupe et un brushing.
– Passer à Val Europe pour acheter un déguisement de princesse à sa mioche et de la confiture Bonne maman pour accompagner le beurre salé, pendant que les voisines savourent un petit McDo après avoir dépensé le fric du mari dans des boutiques bas-de-gamme.
– Organiser et dispenser sans conviction cet atelier de lecture pour pintades ingrates qui finiront prostituées ou femmes de ménage illettrées, se plaignant de ne plus pouvoir porter leur vernis rose girly.
– Retourner à l’école pour récupérer les gosses, sans prendre la peine de les questionner sur leur journée.
– Les laisser se défouler au parc, sans leur prévoir un petit en-cas.
– Rentrer préparer le dîner en écoutant râler sa mère, récemment veuve, qui a eu la même vie de merde.
– Donner le bain à la gamine sur laquelle on n’a aucune autorité et lui lire l’album le plus stupide de la littérature jeunesse.
– Servir poulet et purée à ses convives voisins chiants à mourir.
– Envoyer quelques vacheries au mari en torchant le vin rouge qu’il a bien voulu aller chercher.
– Apporter les fantastiques macarons, cette saleté de biscuits surcôtés, dans des petites assiettes pour faire chic.
– Se payer une déprime pour la gamine désaxée qu’on a nonchalamment expédiée le matin même alors qu’elle avair l’air misérable.
– Se plaindre de cette soirée merdique avec des invités qu’on a choisi soi-même.
– Envoyer de nouveau le mari sur les roses pour qu’il renonce définitivement.
– Fumer une clope dans la cuisine en tirant la gueule.

BOUM. Générique. Passez votre chemin, il n’y a rien à voir.

La fiche
thb_BlackCoal

LA VIE DOMESTIQUE
Réalisé par Isabelle Czajka
Avec Emmanuelle Devos
France – Drame ménager
2 octobre 2013
Durée : 131 min




5
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
mympWilyrahMarcozeblog Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Marcozeblog
Invité
Trop drôle et totalement bien vu. Même si évidemment (sinon ce ne serait pas drôle) j’ai beaucoup aimé ce portrait froid de la vacuité d’une vie domestique. Certes, le personnage de Devos pourrait positiver, mais ce n’est qu’une journée pour elle après les quelques milliers qui ont précédé. @+
mymp
Invité
Bah désolé gars, mais ça m’a bien plu. En fait, je pense que c’est une question de ressenti tu sais, et je crois que tu es passé à côté du vrai sujet, tu n’as pas compris le propos de la réalisatrice 😉
mymp
Invité
Of course !