featured_la-jeune-fille-sans-mains

LA JEUNE FILLE SANS MAINS

7
Saisissant

En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l’eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière… 

Meunier tue d’Or.

Difficile de ne pas tomber amoureux du travail de Sébastien Laudenbach, tant ce dernier arrive à insuffler à La jeune fille sans mains une véritable identité visuelle. À travers des tons pastels et de simples traits calligraphiques laissant une grande place à l’imagination, cette adaptation du conte des frères Grimm invite à un très beau voyage cinématographique.

Malmenée par le diable, une jeune fille devra faire face à de nombreuses épreuves, elle qui n’avait rien demandé du haut de son pommier. Le son revêt également un caractère très important dans La jeune fille sans mains. Les dialogues vont souvent à l’essentiel et le doublage très stéréotypé sonne comme une évidence aux oreilles du spectateur. Par sa simple voix, Anaïs Demoustier offre une certaine douceur à la jeune femme tandis que Jérémie Elkaïm donne un caractère d’amoureux transit au prince.

Comme dans tout conte, il y est question d’une grande romance, ici entre ces deux personnages qui devront déjouer les tours du diable pour briser cet amour et s’emparer de la jeune fille. Entre meurtres, mains coupées ou nouveau né menacé de mort, La jeune fille sans mains n’épargne rien au spectateur et s’avère beaucoup plus mature qu’il n’y paraît. 

S’adressant aux plus jeunes comme aux adultes, La jeune fille sans mains est un très beau film d’animation dont le traitement visuel peut surprendre aux premiers abords. Mais une fois l’œil habitué à ce design, tous les plans se révèlent un véritable régal d’inventivité, aimantant votre rétine à l’écran. D’une beauté saisissante. 

La fiche

thb_la-jeune-fille-sans-mains

LA JEUNE FILLE SANS MAINS
Réalisé par Sébastien Laudenbach
Avec les voix de Anaïs Demoustier et Jérémy Elkaïm
France – Conte, Animation
Sortie : 14 décembre 2016
Durée : 73 min
 





Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de