still_CourBabel

LA COUR DE BABEL

6
Positif

Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais… Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir…

La cour des grands ?

Après L’arbre, où Charlotte Gainsbourg tentait de faire le deuil de son époux avec ses enfants, la sensible Julie Bertuccelli a choisi de poser sa caméra dans une salle de classe. Mais pas n’importe quelle classe : une classe d’accueil (CLAD) pour élèves nouvellement arrivés en France. Ces allophones sont des exilés politiques, des immigrés sociaux en attente de visa, des enfants ayant fui la guerre civile et/ou la pauvreté pour construire une nouvelle vie en France. Dans certains établissements existent des classes spécifiques, mises en places pour accueillir temporairement ces élèves dans des conditions plus adaptées afin de proposer une transition plus douce avec le système scolaire français et de s’affranchir progressivement de la barrière de la langue dans un cadre plus protecteur avant de rejoindre une classe « normale » du cursus collège. Pendant une heure trente, le spectateur suit ainsi le quotidien scolaire de ces adolescents irlandais, serbes, roumains, tunisiens ou sénégalais, réunis dans la classe-passerelle de Mme Cervoni d’un collège de la région parisienne. Ce petit groupe dysfonctionnel va s’approprier petit à petit les codes de notre langue ainsi que les valeurs de ce pays qui les a accueillis (pour combien de temps pour certains ?). Une étape importante pour leur intégration, une étape de plus pour eux qui ont déjà traversé des épreuves difficiles du haut de leur douzaine/quinzaine d’années.

Durant l’année scolaire, Julie Bertollucci suit donc cette classe d’accueil et immortalise quelques moments de vie, touchants, drôles et éloquents. Les jeunes élèves sont attachants, intrigants et curieux – des élèves quoi. Le documentaire se laisse ainsi agréablement suivre et le spectateur lambda ressortira probablement ravi d’avoir découvert une composante de l’Education Nationale qu’il ignorait certainement – sans savoir que depuis plus d’une décennie, le gouvernement n’a pas eu de scrupules à diminuer les budgets et supprimer de nombreux postes/classes de RASED et de CLIN dans le premier degré. On ne pourra néanmoins que sourire de bon coeur et être ému au moment de la séparation liée à cette fin d’année qui tournera une page importante pour bon nombre d’entre eux. 

On regrettera en revanche la pauvreté de la réalisation et du montage, le choix d’amputer certaines scènes pour nous affubler parfois d’une confession lacrymale pas vraiment constructive (ni même inédite) pour le docu, ainsi que l’impression que la réalisatrice oublie les énormes difficultés pédagogiques, financières et administratives de ces dispositifs en voie d’extinction pour ne se focaliser que sur cette formidable aventure humaine et le projet de court-métrage mené par la classe. Si on louera la démarche très positive de valoriser le travail de ces enseignants dévoués à leur tâche et de ces jeunes défavorisés qui essaient de s’en sortir tant bien que mal, on déplorera que ce portrait ne donne qu’une vision limitée de la réalité d’une grande partie de ces classes où il est parfois très difficile d’enseigner et de donner une véritable chance à ces enfants de réussir.

La fiche
thb_BlackCoal

LA COUR DE BABEL
Réalisé par Julie Bertuccelli
Avec Fan Liao, Lun-mei Gwei, Xue-bing Wang
France – Documentaire, Social
12 mars 2014
Durée : 89 min




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ana
Ana
6 années il y a

(Mme Cervoni est inspectrice de la dixième circonscription de Nanterre, j’ai même eu droit à des TD dirigés par elle lors de ma semaine de pré-rentrée)(j’ai côtoyé une star de l’Éducation Nationale, je tenais à le dire)

bruno31100
bruno31100
6 années il y a

pas vu alors que je travaille en milieu scolaire secondaire et de plus en zone sensible….peur de revoir un remake de ENTRE LES MURS, non ? merci de vos retours et avis; cdt

3
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x