_1JW7056.NEF

JOHN WICK

5
Fun

Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang…

Une journée de chien.

Sortant presque simultanément en France et aux Etats-Unis, John Wick célèbre le retour à l’écran de Keanu Reeves. Avec ce revenge-movie où il campe un hitman endeuillé reprenant du service, le comédien américain semble revenir sur le devant de la scène dans un genre qui a fait sa notoriété : le film d’action décomplexé (Point Break, Speed). Car John Wick est un film taillé pour plaire aux fans de l’acteur et aux amateurs d’actioners funs et efficaces mettant le plaisir défoulatoire au premier plan. 

Le reproche qu’on ne pourra pas faire à John Wick est de ne pas s’assumer pour ce qu’il est. Le postulat est simple, les ficelles sont grosses (voire énormes) avec un scénar pas particulièrement poussé et le casting permet d’identifier rapidement qui seront les good-guys et les ordures. L’ambition principale du film de Chad Stahelski est de proposer cent minutes de divertissement à base de gunfights, de combats chorégraphiés et autres cascades dans la tradition des actioners des années 80-90. 

Les scènes d’action (parfois brutales) sont bien fichues, les fusillades font mouche tandis que Chad Stahelski gère plutôt bien le rythme de son premier long-métrage. On appréciera aussi le travail sur les éclairages et cet humour qui fonctionne, offrant même quelques moments subversifs réjouissants. Keanu Reeves, animé par le feu de la vengeance, assure dans le rôle principal comme avaient pu le faire Tom Cruise dans Jack Reacher et plus récemment Denzel Washington dans Equalizer.

Si le « vigilante-movie » continue de trouver son public, les productions ne sont pas toujours estimables et leur succès reste souvent assez confidentiel. Ce John Wick là pourrait bien créer une petite surprise pour la Toussaint avec de belles qualités à faire valoir. Ludique et un brin féroce, il n’entrera certes pas au panthéon des films noirs aux côtés des incontournables de Charles Branson mais pourra prétendre à un certain succès d’estime en salle comme en vidéo. Une bonne série B au dessus de la moyenne, une expédition punitive qui se regarde avec plaisir.

La fiche

thb_JohnWick

JOHN WICK
Réalisé par Chad Stahelski
Avec Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Willem DaFoe,
Etats-Unis – Action, Revenge Movie
Sortie en salles : 29 Octobre 2014
Durée : 101 min

 




0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Tom Left
Tom Left
5 années il y a
La BA m’avait déjà pas mal emballé, mais au vu de ta critique, je suis impatient de le découvrir! 🙂
ChonchonAelezig
5 années il y a
Moi aussi ! Surtout si Keanu sort enfin de la léthargie dans laquelle il était tombée depuis plusieurs années.
trackback
5 années il y a
[…] JOHN WICK : gagnez vos places de cinéma et des goodies JOHN WICK THE PRINCE | Concours TOKAREV | […]
3
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x