featured_michelle-williams

Janis | Que faut-il penser du casting de Michelle Williams ?

Comme le rapporte le site Variety le 11 octobre 2016, l’actrice américaine Michelle Williams a été engagée pour interpréter la chanteuse iconique Janis Joplin, disparue suite à une overdose en 1970 dans un biopic qui porte pour l’instant son prénom : Janis. C’est cette même actrice qui s’était glissée en 2012 sous les traits de Marylin Monroe dans un biopic inégal, My Week with Marylin. Mais une qualité évidente du film reposait dans l’interprétation mesurée de Michelle Williams, qui ne cédait pas à la tentation d’une imitation pourtant usuelle dans ce genre favori des Oscars. L’actrice a composé une nouvelle Marylin dans le film, tout en nuance, qui divague entre une remarquable présence, un humour charmant, une profonde amertume jusqu’à frôler l’état dépressif dans lequel est tombée la star à la fin de sa vie. C’est elle qui porte le film sur ses épaules. Pourquoi ne pas lui faire confiance à nouveau lorsqu’il s’agit de redonner vie à la mythique chanteuse qu’était Janis Joplin ?

De plus, Michelle Williams n’est pas la seule bonne nouvelle de ce biopic. Janis semble en effet éviter l’écueil de nombreux biopics, puisqu’à sa tête trône un réalisateur loin d’être insignifiant et conventionnel : le canadien Sean Durkin, qui a prouvé déjà sa capacité à dépeindre la psychologie de personnages torturés. Son premier film Martha Marcy May Marlene (2011) est une véritable perle à redécouvrir pour le traitement de son personnage principal, Martha, victime de paranoïa et d’hallucinations après son passage dans une odieuse secte. Un artiste comme Sean Durkin ne peut qu’aborder sereinement la vie de Joplin après avoir dessiné sous sa plume un personnage aussi instable qu’une névrosée paranoïaque. Par ailleurs, comme si cela ne suffisait pas, Sean Durkin a révélé et sublimé dans sa première oeuvre Elizabeth Olsen. Et si Durkin propulsait Michelle Williams à un niveau qu’elle n’a pas encore exploré ? Nous pouvons miser sur cette attente, en espérant que la magie de Martha Marcy May Marlene opère à nouveau. 

Mise à jour

Le tournage devrait débuter dans quelques jours. Ce biopic signé Sean Durkin reviendra sur la carrière avortée de l’artiste, disparue seulement deux semaines après Jimi Hendrix, des suites d’une surdose d’héroïne.




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de