featured_Insidious-3

INSIDIOUS : CHAPITRE 3

5
Petite pétoche

Parce qu’elle a l’impression que sa mère défunte cherche à entrer en contact avec elle, la jeune Quinn Brenner se tourne vers Elise, un médium qui possède un véritable don mais refuse de l’utiliser depuis la tragédie qu’elle a vécue autrefois. Lorsque Quinn est attaquée par une entité malveillante, Sean, le père de la jeune fille, supplie Elise de les aider. Secondée par deux parapsychologues, Tucker et Specs, Elise accepte d’entrer en contact avec les morts. Forcée de s’aventurer dans les tréfonds de l’au-delà pour protéger Quinn, Elise va affronter le pire ennemi qu’elle ait jamais rencontré : un démon dévoreur d’âmes…

Boute-en-train fantôme

Les deux premiers volets d’Insidious s’étant révélés comme une opération lucrative, le producteur Jason Blum a choisi l’option rembobinage au moment de mettre en chantier un troisième segment se déroulant avant les deux précédents. Ce prequel permet de poser, à rebours, les bases de la saga, en faisant entrer en scène Elise, la charismatique médium, très bien incarnée par Lin Shaye, à qui il arrive bien des misères dans le Chapitre 2. Un choix judicieux qui laisse entrevoir toute une fournée de suites susceptible de prolonger l’aventure Insidious, les chapitres 1 et 2 étant dès lors à considérer comme l’épilogue de la saga.

James Wan, parti tourner, avec le succès que l’on sait, Fast and Furious 7, a laissé les clefs des demeures hantées à Leigh Whannell. Ce dernier reste en terrain connu puisqu’en plus d’avoir écrit les scénarios des deux premiers Insidious, il campe le rôle de Specs, le geek chasseur de fantômes. Il connaît donc parfaitement le cahier des charges. À commencer par ce qui fait le principal attrait de cette franchise : l’approche « train fantôme » assumée et qui ne se prend jamais trop au sérieux (même si cette question ne fait pas l’unanimité sur Le Bleu du miroir). Il y a quelque chose d’extrêmement ludique dans ce dispositif qui embarque le spectateur en virée comme le ferait une attraction de maison hantée, où l’humour s’invite dans le paysage macabre. Les effets spéciaux numériques ne sont jamais ostentatoires et les maquillages artisanaux distillent leur dose d’effroi aussi efficace que délicieusement vintage.

Malheureusement, même si le scénario essaie d’amener un peu d’originalité par une pirouette qui placera son héroïne en fâcheuse posture lorsque les esprits démoniaques commenceront à lui chercher des noises, l’ensemble tourne un peu à vide. On sent le soin apporté aux décors, surchargés et cauchemardesques, mais le tout est bien trop lisse pour convaincre totalement. Derrière la caméra, l’élève a encore des leçons à prendre avant d’égaler le maître. Et devant, Stefanie Scott et Dermot Mulroney sont bien moins solides que Rose Byrne et Patrick Wilson. Le Chapitre 4 qui ne devrait pas tarder à voir le jour devra hausser le niveau pour que le grand huit horrifique ne se transforme définitivement pas en chenille pour pré-ados.

La fiche

thb_Insidious-3

INSIDIOUS : CHAPITRE 3
Réalisé par Leigh Whannell
Avec Dermot Mulroney, Stefanie Scott, Angus Sampson…
Etats-Unis – Epouvante, horreur
Sortie en salle : 8 Juillet 2015
Durée : 98 min

 




0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x