featured_Insaisissables

INSAISISSABLES

4
Très moyen

UN AGENT DU FBI ET UN DÉTECTIVE D’INTERPOL POURSUIVENT UNE ÉQUIPE D’ILLUSIONNISTES BRAQUEURS DE BANQUES QUI OFFRENT LEURS BUTINS AU GRAND PUBLIC.

Illusion bon marché

Prenez quelques acteurs bankables mais pas trop chers (Morgan Freeman, Michael Caine, Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo), ajoutez deux comédiens français baragouinant difficilement quelques mots d’anglais (Mélanie Laurent, José Garcia) pour justifier quelques clichés sur la capitale, ajoutez un « frère de » et une « femme de » (Dave Franco et Isla Fisher), vous obtenez un casting bon marché pour votre film qui va chercher à se la jouer Ocean’s Eleven avec l’ambition scénaristique d’un Inception. Malheureusement, Louis Leterrier n’est ni Soderbergh, ni Nolan, et son Insaisissables utilise des artifices très voyants pour nous vendre son thriller où quatre magiciens se prennent pour des Robin des bois des temps modernes. Avec ses gros sabots, il essaie de nous faire gober cette histoire de justiciers mettant au profit du peuple leurs talents d’illusionnistes. Spécialiste des films d’action pour gros beaufs (Le transporteur, Le choc des titans, Le transporteur, L’incroyable Hulk), Leterrier tente un braquage au box-office avec ce thriller « magique » voulant se faire aussi gros qu’un boeuf. Malheureusement, la grenouille s’enfle si bien que le spectateur en vomirait presque, en usant et abusant de la caméra à l’épaule et des 360 incessants pour tenter de maintenir un sentiment d’urgence vaguement existant.

Avec une mise en scène de mauvais goût, une intrigue à tiroirs plutôt réchauffée et des acteurs qui cabotinent grave (mention spéciale à notre chère Mélanie qui n’est toujours pas redescendue sur Terre et se prend toujours pour une grande actrice), il parait assez évident que l’hypnose ne fonctionne pas. Dans la salle, le public est partagé : il y a ceux qui regardent de trop près et qui se font facilement bluffer et ceux qui en ont vu d’autres et qui se permettent quelques applaudissements ironiques quand arrive ce twist final qui ferait baver d’envie Kevin Spacey. Insaisissables n’est qu’une escroquerie déguisée sous un enrobage prétentieux. Puisque l’intelligence n’apparait que dans les intentions de ce film de magie en trois actes loin du niveau du brillant Le Prestige, on privilégiera alors le fun en suivant le chat Ruffalo courir après les quatre souris (qui ne réaliseront pas le casse du siècle espéré), à moins que le chasseur ne devienne finalement le chassé ? Si le suspens ne fonctionne pas vraiment, l’humour est lui au rendez-vous avec un Woody Harrelson toujours aussi à l’aise dans ce registre. 

Au final, Insaisissables est un film d’illusionnistes qui nous fait croire à un thriller intelligent et imprévisible alors qu’on a finalement affaire à un divertissement grand public à grosses ficelles, réalisé avec un sens de l’esbroufe plutôt épatant. Leterrier ne serait-il pas lui aussi magicien ? Mais si vous cherchez un peu de magie cinématographique, il faudra repasser. Si vous n’attendez en revanche qu’un peu de plaisir futile, vous en aurez pour votre argent. 

thb_Insaisissables

INSAISISSABLES

RÉALISÉ PAR LOUIS LETERRIER

USA/FRA – 116 MIN – COMÉDIE, THRILLER

AVEC JESSE EISENBERG, WOODY HARRELSON, MARK RUFFALO, MORGAN FREEMAN

31 JUILLET 2013




5
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
selenieWilyrahShinTom Left Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Tom Left
Invité
Tom Left
Je suis tout à fait d’accord avec toi!
Shin
Invité
J’ai pour ma part un avis très différent, ayant beaucoup apprécié ce film. Cela dit, je te rejoins quand même sur un point : Mélanie Laurent. J’en maudirais presque Tarantino de l’avoir « révélé » au monde via son Inglourious Basterds…
selenie
Invité
Comme tu dis un pur divertissement mais il faut avouer aussi, que malgré ses défauts, ça reste efficace et assez rythmé pour passer un bon moment… 2/4