featured_Hunger-games-la-revolte-partie-2

HUNGER GAMES – LA RÉVOLTE : PARTIE 2

3
Ratage total

Alors que Panem est ravagé par une guerre désormais totale, Katniss et le Président Snow vont s’affronter pour la dernière fois. Katniss et ses plus proches amis – Gale, Finnick, et Peeta – sont envoyés en mission pour le District 13 : ils vont risquer leur vie pour tenter d’assassiner le Président Snow, qui s’est juré de détruire Katniss. Les pièges mortels, les ennemis et les choix déchirants qui attendent Katniss seront des épreuves bien pires que tout ce qu’elle a déjà pu affronter dans l’arène…

Révolte tuée dans l’oeuf.

En constant déclin depuis le très bon chapitre initial signé Gary Ross, la saga Hunger Games inspirée de la trilogie littéraire a réussi son passage à l’écran, à une époque où le young adult est très prisé par l’industrie cinématographique. Parvenant à offrir plusieurs tranches de bravoure convaincants, en dépit de l’handicap indéniable des normes PG-13 auxquelles les studios devaient se plier pour ne pas se priver d’une importante frange de spectateurs, la franchise s’était imposée sur le marché comme un rendez-vous cinéphilique honorable. 

Après une première partie bancale, dans laquelle Jennifer Lawrence semblait peu à son aise face aux piliers de la comédie que sont Julianne Moore, Philip Seymour Hoffman ou Woody Harrelson, cette seconde partie concluant les aventures de Katniss laissait néanmoins espérer une conclusion spectaculaire – si elle parvenait à s’émanciper d’un troisième bouquin laborieux. Malheureusement, la chute amorcée par ce premier segment se poursuit dans la suite de cette Révolte

S’accordant plusieurs libertés notables par rapport au roman, initiatives jusqu’alors souvent concluantes, ce Hunger Games – La révolte : Partie 2 peine à convaincre, la faute à une mollesse dramaturgique plus prégnante que jamais. Très inconsistant et visuellement pauvre (les effets spéciaux sont particulièrement hideux), ce quatrième volet se prend les pieds dans le tapis avant même d’entrer dans le Capitole. Outre son triangle amoureux plus risible que jamais, les relations entre les personnages souffrent de leur manque d’épaisseur et de justesse, lacune pénalisante lorsqu’il s’agit de conduire vers un climax émotionnel. Qu’on est loin des quelques touchantes séquences de l’épisode introductif

Qui faut-il donc blâmer pour ce piteux échec ? Suzanne Collins, assurément. L’auteure n’avait pas été capable d’écrire un épilogue satisfaisant, empêtré dans une résolution laborieuse de ses enjeux politiques et sentimentaux. Ceci dit, la production est également responsable de ce dénouement sans saveur. En plaçant un cinéaste digne de ce nom aux commandes, plutôt qu’un yes-man incapable de tirer son épingle du jeu, ou en s’offrant un scénariste talentueux, ce dernier chapitre aurait pu sauver un support faiblard et proposer une conclusion louable. Cet ultime épisode n’ayant pu bénéficier d’aucun des deux, cette révolte sonne affreusement faux et laisse le spectateur sur un sentiment de gâchis supérieur à celui qui s’était manifesté lorsqu’il avait achevé la lecture du dernier tome.   

Sorti chez nous en plein contexte tragique, cet Hunger Games 3.2 a vécu un démarrage compliqué. Sa relative médiocrité ne devrait pas lui permettre d’atteindre les scores de ses précédesseurs. Sans que personne ne trouve véritablement à y redire !

La fiche

thb_Hunger-games-la-revolte-partie-2

HUNGER GAMES – LA RÉVOLTE : PARTIE 2
Réalisé par Francis Lawrence
Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Julianne Moore, Donald Sutherland, Woody Harrelson, Philip Seymour Hoffman…
Etats-Unis – Science-fiction, Aventure
Sortie : 18 Novembre 2015
Durée : 137 min




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x