featured_green-room-film-yelchin-anton

GREEN ROOM

7
Rock'n'roll

Au terme d’une tournée désastreuse, le groupe de punk rock The Ain’t Rights accepte au pied levé de donner un dernier concert au fin fond de l’Oregon… pour finalement se retrouver à la merci d’un gang de skinheads particulièrement violents. Alors qu’ils retournent en backstage après leur set, les membres du groupe tombent sur un cadavre encore chaud et deviennent alors la cible du patron du club et de ses sbires, plus que jamais déterminés à éliminer tout témoin gênant. 

Effet bœuf.

Difficile de deviner derrière son air propret de gendre idéal que Jérémy Saulnier a eu une jeunesse punk. Il a même fait partie d’un groupe, Don’t Turn on Fred (un jeu de mots avec le panneau routier « Don’t turn on red » – « Arrêtez-vous au feu rouge »). Aussi, quand il présente Green Room, le réalisateur confie avoir réalisé son « film d’ado ». Le scénario n’a rien d’acnéique, mais deux ans après le précédent, Blue Ruin, thriller très (trop?) maîtrisé, l’Américain semble avoir voulu lâcher la bride pour gagner en spontanéité. La scène musicale punk n’est qu’un arrière plan à un survival sous tension qui ménage ses rebondissements sans rechigner sur quelques fulgurances WTF. Ames sensibles, soyez prévenues, le film n’évacue pas toujours la violence hors-champ et le body-count s’affole… 

Le casting est parfait, entre les toujours plus prometteurs Anton Yelchin, Imogen Poots ou Alia Shawkat – recrutée après la défection de l’acteur qui devait incarner son rôle, alors envisagé comme un personnage masculin – et Patrick Stewart à contre-emploi en néo-nazi sans pitié. Résultat, Green Room, qui rappelle par moments le Chiens de paille de Sam Peckinpah et le Assaut de John Carpenter, assume son statut de série B de bonne tenue et se range clairement dans le haut du panier de ce que l’on a pu voir dans le genre sur grand écran ces derniers temps. Punk is not (totally) dead.

La fiche

green-room-affiche-francaise

GREEN ROOM
Réalisé par Jeremy Saulnier
Avec Anton Yelchin, Imogene Poots, Patrick Stewart, Alia Shawkat… 
Etats-Unis – Thriller – Action
Sortie : 27 Avril 2016
Durée : 96 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de