GHOSTLAND | Bande-annonce du film de Pascal Laugier avec Mylène Farmer

Qui ?

Ghostland est le quatrième long-métrage de Pascal Laugier. Repéré par Christophe Gans qui lu avait confié la réalisation du making-of du Pacte des loups, le réalisateur français a signé son premier long en 2004. Saint Ange, film de fantômes porté par Virginie Ledoyen avait attiré quelque 232 000 curieux dans les salles. Ce galop d’essai se révèle être bien gentillet au regard de Martyrs qui sortira quatre ans plus tard. Avec cette histoire de femmes sacrifiées qui traite avec une certaine complaisance des supplices infligés à ses héroïnes, Pascal Laugier impressionne surtout à l’international, où il devient l’une des figures de la French Horror. Une sorte de courant officieux d’un cinéma de genre tricolore poussé vers les flots d’hémoglobines et les expériences extrêmes. Nul n’est prophète en son pays puisque le film – forcément clivant – n’a été vu que par 91 000 personnes en salle, avant de construire sa mythologie lors de son exploitation vidéo. Le film suivant, The Secret, tourné aux Etats-Unis avec Jessica Biel en tête d’affiche, enregistrera un bien meilleur score, avec 570.000 entrées.

Ghostland a de nouveau été tourné aux Etats-Unis avec Crystal Reed, la Sofia Falcone de Gotham, qui jouera l’une des filles de… Mylène Farmer. La chanteuse française, qui se destinait au départ au métier d’actrice, n’a pour l’heure tourné que dans un seul film, Giorgino de Laurent Boutonnat en 1994. Un flop retentissant qu’elle avait mal vécu à l’époque. La star a déjà travaillé avec plusieurs cinéastes qui ont signé des clips pour elle : Luc Besson, Abel Ferrara, Ching Siu-tung. Ou Pascal Laugier, qui a réalisé la vidéo de son single City of Love en 2015.

Quoi ?

Pauline hérite de la maison de sa tante et s’y installe avec Vera et Beth, ses deux filles. A la nuit tombée, elles sont la cible d’intrus qui ne leur veulent pas du bien. Un épisode cauchemardesque et un traumatisme dont chacune se relèvera avec plus ou moins de facilité. Seize ans après, les trois femmes se retrouvent de nouveau réunies dans la demeure. La sérénité ne sera pas davantage au rendez-vous.

Quand ?

Ghostland sera en compétition au prochain festival de Gérardmer et une avant-première est prévue au Grand Rex, à Paris, le 12 mars. Est-ce dû à la présence de Mylène Farmer ? Toujours est-il que la place en orchestre coûtera 22 euros. Sinon, il sera possible de découvrir le film dès le 14 mars, date de sa sortie officielle en France.

Pourquoi ?

Pascal Laugier a le mérite de ne pas nous servir des films tièdes. Si certains lui reprochent son penchant pour les morales douteuses et les femmes suppliciées, il assume au moins son audace de ne pas chercher à caresser le spectateur dans le sens du poil. Ghostland ne devrait pas déroger à la règle et être dérangeant à souhait, pour le pire et le meilleur. Et puis, voir Mylène Farmer au cinéma et qui plus est dans un tel film a de quoi piquer la curiosité à vif.




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de