GET OUT | Le film d’horreur de l’ère Trump ?

QUI ?

Moitié de « Key and Peele », duo comique qui eu sa propre émission sur Comedy Central pendant trois ans (et que l’on a pu apercevoir au détour d’une séquence hilarante de la première saison de Fargo), Jordan Peele se lance dans la réalisation de long-métrage avec Get Out, sous la houlette du nouveau nabab du film d’horreur US Jason Blum, tout juste sorti du carton international de Split de M. Night Shyamalan.

Et comme chacune des productions Blumhouse, Get Out est un tout petit budget au casting modeste mais solide, d’où émergent les jeunots Daniel Kaluuya (déjà vu dans Black Mirror, Kick Ass 2 et Sicario), Allison Williams (l’une des girls de…Girls) et les plus confirmés Catherine Keener (Max et les Maximonstres, 40 ans toujours puceau et tant d’autres) et Bradley Whitford (Josh Lyman dans The West Wing).

QUOI ?

Vous avez toujours trouvé Devine qui vient dîner ce soir ? (Stanley Kramer – 1967) intéressant mais un peu mou ? Rassurez-vous : Get Out, en partant du même postulat, est là pour vous arranger ça. Chris et Rose forment un heureux couple. Lui est noir, elle est blanche, et il est alors temps pour Chris de rencontrer la belle-famille lors d’un week end à la campagne. Mais ce qui commence comme de petits moments de malaise tels que ceux auxquels on pourrait s’attendre dans ces circonstances, devient de plus en plus inquiétant… jusqu’à devenir carrément inimaginable. Avouez que l’on fait difficilement pitch plus excitant que ça !

QUAND ?

Casting d’inconnus (ou presque), sujet complexe, film de genre… À priori, on pensait que tous ces éléments empêcheraient une sortie dans les salles françaises. C’était sans compter sur Universal, qui sortira le film le 3 mai ! Il ne reste donc plus qu’un mois et demi à tenir sans se faire spoiler. De moins en moins facile de nos jours, mais le jeu en vaudrait apparemment la chandelle.

POURQUOI ?

La perspective de découvrir un film aussi original, ambitieux, mêlant les genres différents (horreur, comédie, suspense), auréolé de mystère et considéré par beaucoup comme étant une petite bombe (8.3/10 de moyenne sur Imdb, 99% sur Rotten Tomatoes, des critiques dithyrambiques) a de quoi faire saliver.

Et quand on sait que Jordan Peele a cité La Nuit des Morts-Vivants de George Romero comme étant l’une de ses principales inspirations, on se doute que le jeune cinéaste a lui aussi pour ambition de faire frissonner le spectateur tout en l’interrogeant sur la crise sociale et raciale que traverse les Etats-Unis, et encore plus depuis l’élection de Donald Trump.

Peele a écrit et tourné son film bien longtemps avant l’avènement du démago dingo qui trône actuellement à la Maison Blanche, mais sa sortie tombe pile au bon moment. Get Out, film cathartique de son époque ? Il nous tarde de vérifier ça.

 

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre