fantastic_birthday_11_Windmill Theatre_Copyright_PhotoByShaneReid

FANTASTIC BIRTHDAY

Mordant et poétique

Greta Driscoll, jeune fille introvertie, est en passe de franchir le cap de ses 15 ans. Seule ombre au tableau : elle ne veut pas quitter le monde douillet et rassurant de l’enfance, une bulle dans laquelle elle s’enferme avec son seul ami au collège, Elliott. Quand ses parents lui annoncent l’organisation d’une grande fête pour son anniversaire, elle est prise de panique. Le grand soir, elle va basculer dans un univers parallèle un peu effrayant et complètement absurde dans lequel elle va devoir affronter ses peurs pour pouvoir se trouver et aborder autrement cette nouvelle ère.

Teenage dreams.

Dès les premiers plans, Fantastic Birthday évoque les compositions colorées de Wes Anderson, les petits mondes bricolés de Michel Gondry ou les chromos fantaisistes d’Amélie Poulain. Les influences sont aussi évidentes qu’assumées, mais elles n’empêchent pas le film de développer sa propre originalité. Rosemary Myers maîtrise son sujet et son projet. Venue du monde du théâtre, elle a d’abord imaginé cette histoire – avec le scénariste Matthew Wittet et le scénographe Jonathan Oxlade  – pour les planches. Girl Asleep – le titre original du film –  a ainsi d’abord été joué sur scène avant d’être adapté pour le grand écran à l’invitation d’un collectif, The Hive. Autrement dit, elle avait une idée bien précise de l’histoire qu’elle voulait raconter et n’a pas improvisé sa mise en images.

> > > Lire aussi : le QDPC de la réalisatrice

Passionnée par les contes de fées et leurs significations symboliques, la réalisatrice livre un récit d’apprentissage à la trame somme toute classique (la perte de l’innocence, la cruauté adolescente, le sentiment d’être à part…) mais pleine de poésie et d’humour mordant. On baigne dans un univers seventies aux teintes saturées… jusqu’à ce qu’une parenthèse onirique et forestière surgisse sans crier gare. Cette séquence sombre et anxiogène tranche avec ce qui a précédé, ce qui peut désarçonner, mais démontre que Fantastic Birthday est bien plus singulier qu’il ne pouvait le laisser penser. Ce premier long venu d’Australie cherche à faire entendre sa propre voix. On aurait tort de refuser de l’écouter.

La fiche

FANTASTIC BIRTHDAY
Réalisé par Rosemary Myers
Avec Bethany Whitmore, Harrison Feldman, Eamon Farren…
Australie – Comédie dramatique
Sortie : 22 mars 2017
Durée : 100 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de