featured_Elle-Verhoeven-Huppert

ELLE | Cannes 2016

5
Inégal
 Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer. 

Vous, les femmes.

    • Cannes et Paul Verhoeven : Vingt-quatre ans (!) après la présentation de Basic Instinct, Paul Verhoeven est l’invité surprise de la compétition, le grand retour d’un réalisateur rare que l’on n’attendait plus sur la Croisette.
    • Notre avis : Pour son quinzième long-métrage (et premier tourné intégralement en français), Paul Verhoeven porte à l’écran Oh…, roman très controversé de Philippe Djian, et le transforme en inégal thriller subversif emmené par une Isabelle Huppert des grands jours. Faussement dérangeant, Elle marque, avant tout, le retour du réalisateur vers les thématiques et les obsessions de sa période néerlandaise. En cherchant à filmer les rapports de force sans céder au sensationnalisme, le cinéaste privilégie ainsi un cadre soigné, prompt à dynamiter le cinéma français sur son propre terrain. Il n’en résulte pourtant qu’un film peu surprenant, trop souvent enfermé dans la caricature du matériau original, où le fond finit par détruire la forme.
    • Accueil presse/public : Très apprécié par la critique et le public, Elle est l’outsider de cette compétition. Présenté en toute fin de festival, le film vient de grappiller sans effort l’écart qui le séparait du favori Toni Erdmann.
    • Palmomètre : Attribuer la Palme d’or à une œuvre comme celle-ci serait, bien entendu, un geste fort de la part du jury mais on imagine plus volontiers une énième récompense pour l’excellente Isabelle Huppert.

 

 
ELLE – France, Allemagne – Sortie prévue : 25 Mai 2016. Réalisé par : Paul Verhoeven. Avec : Isabelle Huppert, Virginie Efira… Durée : 130 minutes. 




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sorel
4 années il y a

Bonjour, j’ai préféré son côté « film français psychologique » et son portrait de femme qui traine un lourd bagage, plutôt que le thriller aux thèmes tordus. Même si les deux genre sont étroitement liés ici. C’est vrai qu’il dynamite le cinéma français sur son propre terrain 😉

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x