joaquin-phoenix-rooney-mara

DON’T WORRY, HE WON’T GET FAR BY FOOT | Le nouveau Van Sant

Qui ?

Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot signera les retrouvailles de Gus Van Sant et Joaquin Phoenix, 22 ans après Prête à tout, qui révéla l’acteur. Le film sera par ailleurs la troisième collaboration du comédien avec sa compagne Rooney Mara, après Her en 2013 et Mary Magdalene tourné juste avant le film de Van Sant et qui devrait sortir l’année prochaine. Si l’actrice est nouvelle venue dans l’univers de Gus Van Sant, elle ne sera pas la seule puisque les comédiens Jonah Hill et Jack Black feront aussi leur première apparition devant la caméra du cinéaste. Deux figures du monde de la musique viennent par ailleurs compléter le casting : Beth Ditto et Kim Gordon, cette dernière ayant déjà travaillée avec Gus Van Sant sur Last Days.

Quoi ?

Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot sera l’adaptation de l’autobiographie du dessinateur John Callahan, devenu tétraplégique à l’âge de 21 ans. Seul enfant adopté d’une fratrie de six frères et sœurs, il subira dans sa jeunesse la maltraitance d’une professeure et commencera à boire à l’âge de 12 ans. C’est d’ailleurs son alcoolisme qui sera la cause de l’accident de voiture à l’origine de sa tétraplégie. Il se tournera alors vers le dessin, privilégiant un humour très noir responsable de nombreuses polémiques mais qui sera aussi pour lui une forme de thérapie.

Il n’est pas étonnant de voir Gus Van Sant à la tête d’un tel projet quand on sait que John Callahan est originaire de la ville de Portland, si chère au réalisateur. Le projet n’est d’ailleurs pas nouveau puisque Gus Van Sant envisageait déjà d’adapter le roman dans les années 90, avec Robin Williams dans le rôle de Gallagan. Avec un personnage à l’histoire dramatique mais amateur d’humour grinçant, on peut supposer que Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot restera dans la lignée souvent dramatique du réalisateur mais pourrait aussi flirter avec la comédie noire, genre auquel il s’était déjà essayé avec Prête à tout. La présence de Jonah Hill et Jack Black au casting pourrait aussi aller dans ce sens.

Quand ?

Tourné en début d’année et actuellement en post-production, le film devrait sortir en 2018 sans pour autant qu’une date précise ait pour l’instant été évoquée. Gus Van Sant étant un grand habitué du Festival de Cannes, on ne serait par ailleurs pas étonné de voir Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot se glisser parmi la sélection de la prochaine édition.

Pourquoi ?

Cinéaste éclectique, adepte des expérimentations mais aussi à l’aise dans les réalisations plus académiques, difficile de se faire une idée à l’avance d’une œuvre de Gus Van Sant, d’autant plus qu’aucune image n’a pour le moment été révélée. Mais après la déception quasi générale que fut Nos souvenirs, on peut dire que le réalisateur est attendu au tournant. Les retrouvailles avec Joaquin Phoenix, la présence au casting de la toujours parfaite Rooney Mara et celle, plus inattendue mais finalement pas si étonnante, de Jonah Hill et Jack Black, et un sujet qui semble tenir à cœur au cinéaste, ont dans tous les cas de quoi attiser la curiosité…




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre