featured_DeauvilleOuv

DEAUVILLE 2014 | Jessica Chastain et Woody Allen en ouverture

Le Festival du cinéma américain de Deauville est un festival de cinéma créé en 1975 et consacré au cinéma américain. Lionel Chouchan et André Halimi (récemment disparu) en sont à l’origine et ont bénéficié du soutien du groupe Lucien Barrière et de la ville de Deauville. Il ne devient compétitif qu’à partir de 1995 et se déroule chaque année au Centre international de Deauville en Normandie pendant dix jours au mois de septembre.

Vive le cinéma !

Chaque année, le Festival du Cinéma Américain de Deauville met en lumière de nouveaux talents du cinéma indépendant américain. Depuis presque vingt ans, il récompense même d’un Grand Prix l’oeuvre la plus marquante de la compétition. Nombreuses sont les oeuvres honorées à Deauville qui se sont avérées être des films marquants l’année de leur sortie. Certains citeront Collision ou Little Miss Sunshine, nous penserons plutôt à évoquer les coups de coeur que furent The Visitor, The Dead Girl, Take Shelter ou Les bêtes du sud sauvage

still_DeauvillePlanches

Hommage aux disparus… et à une comédienne montante.

Après le traditionnel tapis rouge, sur lequel se présentaient membres du jury, invités (Bérénice Bejo et Michel Hazanavicius, Stéphane De Groodt, Alexandra Lamy…) et organisateurs, la quarantième édition allait pouvoir commencer. Pour la soirée d’ouverture de ce 40e Festival, le co-créateur Lionel Chouchan a d’abord tenu à rendre hommage à André Halimi qui avait créé le festival avec lui, son compère et son ami récemment disparu. Le maire de Deauville a ensuite salué la mémoire des grands Lauren Bacall et Robin Williams, partis cet été à moins de 24h d’intervalle. Beau moment d’émotion dans la salle du CID… peu avant la présentation des jurys.

En cette année d’anniversaire, celui-ci n’est quasiment composé que de présidents de jury d’anciennes éditions. Puis, la comédienne Jessica Chastain (Take Shelter, The Tree of Life, Zero Dark Thirty…) a reçu un prix d’honneur qu’elle est venu chercher en personne sur la scène du CID. Quelques heures plus tôt, l’actrice américaine foulait les fameuses planches de Deauville et inaugurait la « cabine » portant son nom, avant de se prêter au jeu des autographes. 

still_MitM

Woody Allen en ouverture

Pour ouvrir le festival, les organisateurs avaient fait le choix de projeter le dernier film de Woody Allen, Magic in the moonlight, tourné dans le sud de la France. À l’affiche, deux comédiens que nous aimons beaucoup : Colin Firth et Emma Stone. Malheureusement, ce nouveau métrage du cinéaste new-yorkais s’est avéré être l’un des plus faibles de sa prolifique filmographie (voir notre critique du film). La soirée s’est donc terminée sur un sentiment de déception… Celle-ci devrait être rapidement oubliée avec le lancement de la compétition dès le lendemain ! 

La fiche
thb_Deauville40e

40e FESTIVAL DE DEAUVILLE
Présidé par Costa Gavras
Jury composé de Jean-Pierre Jeunet, Claude Lellouche, Vincent Lindon, André Téchiné…
France
Du 5 au 13 Septembre 2014
Le Public System Cinéma

Remerciements : Alessandra, Intercités.




3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
WHIPLASH | Critique du filmWHITE BIRD (IN A BLIZZARD) | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAVincent Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Vincent
Invité
Ah la sublime Jessica…
trackback
[…] de Gregg Araki est l’adaptation d’un roman de Laura Kasischke. Reparti bredouille du festival normand, celui-ci aurait pourtant pu prétendre à une distinction au palmarès. Les jurys en ont décidé […]
trackback
[…] que Whiplash était attendu par les cinéphiles est un faible mot. Reparti du festival de Deauville avec le Grand Prix ET le Prix du Public, le premier film de Damien Chazelle avait de quoi attiser […]