stills_verybadtrip3

VERY BAD TRIP 3

Le mauvais trip a assez duré

DEUX ANS ONT PASSÉ. PHIL, STU ET DOUG MÈNENT DES EXISTENCES TRANQUILLES ET HEUREUSES. ILS ONT FAIT DISPARAÎTRE LEURS TATOUAGES ET SE SONT RACHETÉS UNE CONDUITE. AUX DERNIÈRES NOUVELLES, LESLIE CHOW, QUI ATTIRAIT LES CATASTROPHES, A ÉCHOUÉ DANS UNE PRISON EN THAÏLANDE : DEPUIS QU’IL N’EST PLUS DANS LE SECTEUR, NOS TROIS LASCARS ONT – PRESQUE – OUBLIÉ LEURS FOLLES VIRÉES NOCTURNES À TRAVERS LES QUARTIERS SORDIDES DE LAS VEGAS, À MOITIÉ SHOOTÉS, ET LE JOUR OÙ ILS SE SONT FAIT KIDNAPPER, TIRER DESSUS ET PRENDRE EN CHASSE PAR UNE BANDE DE DANGEREUX DEALERS À BANGKOK… Voilà le parfait exemple de franchise qui aurait dû s’arrêter au premier volet. Si Very Bad Trip, premier du nom, avait su créer la surprise, le second n’était qu’une pale copie : on reprend les mêmes, on change de ville et de marié… et on recommence. Bref, rien de bien intéressant. Le troisième volet, bien que différent, ne s’en sort pas bien mieux. Pas de mariage ou de gueule de bois, juste une aventure complètement absurde, et linéaire, voulant faire de la trilogie un seul et même film. La volonté de changement y est, mais la sauce ne prend pas. Le dynamisme du premier volet continue de s’essouffler. Doug et Stu perdent beaucoup de leur personnalité au profit d’Alan, qui lui est mis au centre de quasiment toutes les situations. Malheureusement, Alan, c’est comme Scratch dans l’Âge de Glace… au début ça va, mais au bout d’un moment, c’est trop. Le seul qui émerge au même niveau que le barbu n’est autre que Chow (qui lui aussi ne fera pas preuve d’une grande innovation avec ses insultes incessantes). Cette conclusion de la franchise n’a rien d’exceptionnelle. J’ai peut-être rigolé quelques fois, mais ce n’était vraiment pas à gorge déployée. Plus innovant que le 2, mais bien moins drôle que le premier. Un film sans grande saveur… mais qui a le mérite de ne pas vraiment nous ennuyer. – TomLeft

 

VERY BAD TRIP 3

RÉALISÉ PAR TODS PHILLIPS

USA – 100 MIN – COMEDIE LOURDINGUE

AVEC BRADLEY COOPER, ED HELMS

29 MAI 2013




5
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
CASSE-TÊTE CHINOIS | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAFrederic TarantinoThom LeftWilyrahffred Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ffred
Invité
Le premier n’était pas vraiment top non plus, rigolo sans plus…
Thomas Périllon
Administrateur
Le premier était une belle m*rde, je persiste et signe 🙂
Thom Left
Invité
Thom Left
Le premier était divertissant et drôle (si l’on aime ce genre bien entendu). Les suites ne sont que du réchauffé.
Frederic Tarantino
Invité
Je suis un peu moins sévère que toi, car j’ai vraiment de la sympathie pour le casting et cette joyeuse petite bande.
Cependant le principe à déjà beaucoup trop vécu et on le sens, c’est poussif, peu drôle et il ne surprend jamais.
Je préfère encore le second :p
trackback
[…] en faisant le film de trop ? Du plus emblématique (F. F. Coppola) au plus navrant (Todd Phillips, qui a même réussi à lasser les indulgents amateurs…), beaucoup s’y sont cassés les dents. Cédric Klapisch vient s’ajouter allonger […]