still_songmarion

SONG FOR MARION

PAUL A. WILLIAMS | COMEDIE DRAMATIQUE | UK | 93 MIN | 15 MAI 2013 | GEMMA ARTERTON, TERENCE STAMP

ARTHUR ET MARION, COUPLE DE RETRAITÉS LONDONIENS, SONT PROFONDÉMENT UNIS MALGRÉ LEURS CARACTÈRES DISSEMBLABLES ; MARION EST POSITIVE ET SOCIABLE, ARTHUR EST MOROSE ET FÂCHÉ AVEC LA TERRE ENTIÈRE. AUSSI NE COMPREND-IL PAS L’ENTHOUSIASME DE SA FEMME À CHANTER DANS CETTE CHORALE FÉRUE DE REPRISES POP DÉCALÉES ET MENÉE PAR LA PÉTILLANTE ELIZABETH. MAIS PEU À PEU, ARTHUR SE LAISSE TOUCHER PAR LA BONNE HUMEUR DU GROUPE ET PAR LA GENTILLESSE D’ELIZABETH. Comédie dramatique britannique, Song for Marion est un feel-good movie qui assume sa dimension sentimentale avec légèreté et émotion. Porté par un trio impeccable, Terence Stamp en vieux bougon, Gemma Arterton en chef de troupe rafraîchissante et altruiste et enfin Vanessa Redgrave incarnant la sociable et positive Marion. Si le film tourné au coeur de la banlieue londonienne ne révolutionne pas le genre et ne cherche pas à se rendre original avec quelques lieux communs et passages obligés, on retrouve dans Song for Marion une humanité et une sensibilité bienvenues qui en font un long-métrage attachant, divertissant et touchant, porté par un trio de choc, aussi drôle que bouleversant. 




3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
(critique) QUARTET : POUR/CONTRE « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAWilyrahselenie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
selenie
Invité
Déception, pourtant j’avais espoir mais au final la chorale est nulle (et qualifiée pour un concours internationale ?!?!), le playback extrêmement mauvais n’aide pas à y croire mais le plus dur reste cet incroyable tire-larme qui arase toute tentative d’humour… 1/4
trackback
[…] caméra pour le célèbre et talentueux comédien Dustin Hoffman, Quartet vise le même public que Song For Marion, chroniqué précédemment. Malheureusement, là où son concurrent émouvait autant qu’il […]