still_sleepingbeauty

SLEEPING BEAUTY

Voilà un film qui a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines. Pas pour la qualité de celui-ci mais pour l’interdiction aux moins de 16 ans dont il a été l’objet. Motif : incitation à la prostitution. Voilà une justification bien mollassonne et surtout peu pertinente. Autant censurer Pretty Woman tant qu’on y est. Dans ce film Julia (Roberts) campait une prostituée bien dans sa peau rencontrant le prince charmant plein aux as. Dans Sleeping Beauty, Julia (Leigh) suit la jeune Lucy qui n’arrive pas à boucler les fins de mois et décide finalement de s’offrir à des hommes sous certaines conditions.

Mais il n’y a absolument rien d’incitant dans ce film qui pourrait justifier le motif d’interdiction du conseil de visionnage. On pourrait presque suspecter ses membres d’avoir – comme nous – énormément somnolé devant ce bien décevant métrage si bien qu’après la séance ils ne se souvenaient plus que du synopsis. Le film tourne en rond pendant une centaine de minutes, sans jamais prendre la moindre ampleur la faute à une mise en scène froide et figée, ainsi qu’à un scénario aussi étoffé que la garde-robe de son héroïne. Les acteurs font ce qu’ils peuvent, à commencer par Emily Browning, presque obligée de tomber la culotte pour essayer de réveiller les spectateurs à moitié assoupis. Définitivement, Sleeping Beauty fait partie de ces films arty qui se regardent le nombril, qui font beaucoup parler d’eux pour pas grand chose (genre l’Apollonide…) et qui n’a absolument rien à dire. Que de promesses non tenues.

Sleeping Beauty manque de tout : d’écriture, de mise en scène, de substance, d’inventivité, de personnalité. Terriblement plat sur la forme, terriblement vide sur le fond. Soporifique. 

note_L1_1

JULIA LEIGH | AUSTRALIE | 101 MIN | 16 NOVEMBRE 2011 | EMILY BROWNING, RACHAEL BLAKE



10
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
(critique) JEUNE & JOLIE « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMA[ciné] TOP CINEMA 2011 « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLESseleniecurryRobin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Phil Siné
Invité
ce n’est pas très bon alors ? mais j’ai l’impression que tu n’as pas aimé « eyes wide shut », donc ton jugement n’est peut-etre pas très fiable… 😉
My Little Discoveries
Invité
J’avais volontairement évité ce film à sa sortie en salles, apparemment bien m’en a pris! ;o)
Inthecrazyhead
Invité
je l’ai sous la main mais je me tâte à le visionner, non pas que ta critique m’ait refroidie mais le film en lui-même me tente peu. Par contre, je suis surprise que tu n’aies pas aimé Eyes Wide Shut ! Enfin, surprise dans le sens que tu dois bien être le premier qui ne s’en cache pas ^^
ffred
Invité
Étrange moi il m’a fasciné !
Robin
Invité
C’est bizarre moi il me fait bien envie quand même… je lis beaucoup de critiques négatives à l’égard de ce film…
curry
Invité
curry
Etrange, j’ai bien aimé ce film. Mystérieux en est l’impression …
selenie
Invité
Je pense exactement la même chose… Sauf pour « Eyse Wide Shut » ! 🙂
trackback
[…] [ciné] SLEEPING BEAUTY […]
trackback
[…] à des films comme le très bon Mes chères études ou le très mauvais Sleeping Beauty, la jeune fille ne vend pas son corps pour subsister à ses besoins. Le motif est tout autre, […]