featured_Rodin-Lindon-Higelin

RODIN

Soporifique

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme le Baiser et le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face et au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne. À 60 ans, enfin reconnu, il devient le sculpteur le plus célèbre avec Michel-Ange.

L’artiste et son modèle.

    • Cannes et Jacques Doillon :  Absent de la compétition cannoise depuis 1984, Jacques Doillon signe son grand retour sur la Croisette pour cette 70ème édition. Jamais récompensé, il est le troisième réalisateur français à briguer une Palme d’or très convoitée après Robin Campillo et Michel Hazanavicius avec Rodin, faux-biopic (encore !) sur le célèbre sculpteur.
    • Notre avis : Après le film de Mathieu Amalric sur la chanteuse Barbara, les anti-biopics sont définitivement à l’honneur, permettant ainsi aux cinéastes de s’extirper d’un genre piégeux. Moins inventif et plus académique que son prédécesseur cannois, Jacques Doillon se prend pourtant les pieds dans un tapis de marbre en tombant dans une austérité de tous les instants. Alors que Rodin aurait pu rendre compte de l’acte créatif avec fougue, le réalisateur livre un film figé, sans liant, où même Vincent Lindon semble perdu, aux prises avec un texte complexe et une camarade de jeu (Izia Higelin) en surrégime. Une glaciale déception.
    • Accueil des festivaliers :  Apprécié par une partie de la critique, le film a été fraîchement accueilli par les journalistes internationaux et un public peu convaincu.
    • Palmomètre : Le film devrait, sans surprise, repartir bredouille.

La fiche

RODIN
Réalisé par Jacques Doillon
Avec Vincent Lindon, Izia Higelin…
France – Drame, biopic
Sortie : 24 mai 2017
Durée : 119
 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de