featured_official-secrets

OFFICIAL SECRETS

2003 : les États-Unis et l’Angleterre souhaitent intervenir en Irak. Katharine Gun, employée des renseignements britanniques, reçoit une note de la NSA : les États-Unis sollicitent l’aide de la Grande-Bretagne pour rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les obliger à voter en faveur de l’invasion. Gun prend alors la décision de divulguer le mémo à la presse afin d’empêcher la guerre. En choisissant d’exposer cette vaste conspiration politique, la lanceuse d’alerte va tout risquer : sa vie, sa famille, sa liberté…

Critique du film

Relatant des faits inspirés de l’histoire réelle de Katharine Gun et tourné en trente-neuf jours uniquement en Grande Bretagne, Official secrets développe la thématique des lanceurs d’alerte et nous propose une réflexion passionnante sur le dilemme entre recherche de la vérité et fidélité à son pays. L’intégrité morale et le souci d’informer peuvent-elles amener quelqu’un à la trahison de secrets d’état et à mettre à mal son gouvernement ?

Très factuel et très détaillé, film-dossier qu’on peut rapprocher de Snowden d’Oliver Stone ou de Pentagon papers de Steven Spielberg, Official secrets, tout comme ses prédécesseurs, n’ennuie jamais mais offre au contraire toutes les caractéristiques d’un thriller haletant et très bien construit. La réalisation, sobre et soignée, s’efface derrière l’histoire, sa force et la nécessité de la faire connaître au monde. Gavin Hood, réalisateur sud-africain de Mon nom est Tsotsi et La stratégie Ender, a d’ailleurs rencontré Katharine Gun pour l’interroger, d’où une exigence d’authenticité qui transparaît à chaque instant clé du film.

Film instructif allié à un divertissement de qualité très bien mené et interprété par des acteurs qu’on sent très impliqués, Official secrets constitue une œuvre captivante et nécessaire pour avoir une vision éclairée d’un épisode complexe et crucial de l’histoire contemporaine.

Bande-annonce

11 mars 2020 (vidéo) – De Gavin Hood, avec Keira KnightleyMatt Smith