still_Newness-doremus

NEWNESS

Troublant

L’histoire d’un couple dans un Los Angeles contemporain, en prise avec la culture des rencontres en ligne et les réseaux sociaux.

Romance 3.0.

À l’heure des Tinder, Once, Happn et autres sites de dating, il ne faisait aucun doute que le cinéma allait intégrer ces nouveaux modes de rencontres amoureuses à ses scénarios. Coutumier de la romance cinématographique, Drake Doremus (Like crazy, Equals…) paraissait une évidence pour traiter ce sujet moderne. Le cinéaste se confiait à Le Bleu du Miroir il y a quelques mois : 

« Chaque film pose un regard au microscope sur l’état d’esprit dans lequel je me sens à ce moment de ma vie. Avec Newness, j’avais envie de réfléchir à la place des technologies dans nos vies et comment elles influencent notre vie sentimentale. »

Ces technologies changent notre approche des relations sentimentales, biaisent notre rapport à l’autre et aux rapprochements intimes. Newness explore le sujet de la drague 3.0 et des couples libres en suivant les aventures de Martin et Gabi, bientôt amenés à élargir le cadre du couple traditionnel. En redéfinissant le spectre amoureux, leurs expérimentations brouillent le cadre et troublent l’esprit et le coeur de nos jeunes protagonistes.

Troubles et trouples…

Si certains éléments scénaristiques de Newness passent par quelques bornes prévisibles, alors que l’intrigue suit les jeunes gens dans leurs expérimentations, Newness, a non seulement le mérite de ne pas être catégorique (ou rétrograde) mais surtout de ne pas se contenter d’être un film à thèse dissertant sur les avantages et inconvénients des applis de rencontres, offrant à Gabi et Martin une caractérisation plus complexe. Comme souvent, Doremus vise juste lorsqu’il s’agit de donner vie à une relation amoureuse à l’écran, avec cette alchimie précieuse et indéniable. Ses interprètes, Nicholas Hoult et Laia Costa sont parfaits, à la fois sensuels, sensibles et charismatiques. Et lorsque le passé amoureux du jeune homme refait surface, quelques cicatrices s’ouvrent à nouveau et ravivent les douleurs antérieures. C’est peut-être sur ce point que Newness résonne encore plus fort et offre sa dimension dramatique la plus réussie.

Arrive alors l’épilogue, subtil et poignant, qui insuffle une plus forte résonance à ce conte amoureux moderne comme le fit jadis Like crazy. Définitivement, Drake Doremus confirme qu’il est ce qui est arrivé de mieux à la romcom US ces dernières années, redonnant au genre ses lettres de noblesse. Parfaitement interprété, finement et joliment écrit, ce petit film indépendant s’affirme comme bien plus qu’un « film sur Tinder » et soulève d’autres questions telles que l’impact qu’ont les technologies sur nos vies (comme le ferait Black Mirror) ou notre faculté à passer d’une relation à une autre. Pour ceux qui ne connaissent pas le réalisateur, l’arrivée imminente de Newness sur Netflix ressemble à une opportunité parfaite de le découvrir.

La fiche
Newness

NEWNESS
Réalisé par Drake Doremus
Avec Nicholas Hoult, Laia Costa…
Etats-Unis – Romance, drame
Sortie sur Netflix : 2018
Durée : 112 min




Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des