featured_Mission-impossible-fallout

MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT

Vertigineux

Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous… Dans MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.

Toujours plus haut, toujours plus fort.

Après La Planète Des Singes – Suprématie l’été dernier, Mission : Impossible – Fallout est bien parti pour chopper le titre du « blockbuster qui sauvera votre été ». Inondés d’action movies insipides depuis des années, l’œil sclérosé par l’abus de fonds verts et de CGI hideux, comment celui-ci ne pas se délecter devant un tel film tourné presque entièrement en prise de vue réelles ? En control-freak assumé, Tom Cruise assure toujours lui-même ses cascades (à 56 ans !) et veille à préserver l’âme véritable de la franchise. Qu’il est bon d’être réac en matière de films d’action… Car oui, c’était clairement mieux avant : c’est dans les vieux pots que l’on fait la meilleure confiture. 

On prend les mêmes et on recommence ?

Dans ce 6ème Mission : Impossible, les ressorts sont une nouvelle fois à peu près les mêmes : Hunt et son équipe mis en doute par leur boss, des méchants qui veulent détruire le Monde, une menace nucléaire et un tour de la planète équivalent au bilan carbone du Mexique. Mais sous ce fil rouge scénaristique qui joue la récidive, la saga a le don de se réinventer depuis 22 ans. Le secret tient tout d’abord à la patte qu’apporte les réalisateurs à chaque nouvel opus et à Tom Cruise qui veille comme un gourou sur la franchise, qu’il produit depuis ses débuts. L’exigence de l’acteur-producteur permet à la saga de garder une régularité de qualité et que chaque volet s’avère aussi exigeant et ambitieux que généreux – le tout sans jamais prendre le public de haut.  

Pour ce Fallout, c’est Christopher McQuarrie qui rempile après avoir déjà assuré la réalisation de Rogue Nation. L’histoire voit pour la première fois le retour d’un bad guy, sous les traits de Lane (Sean Harris), au centre d’un affrontement entre plusieurs unités. Les nouveaux venus Vanessa Kirby, Angela Bassett et Henry Cavill – plus moustachu que jamais – sont convaincants au milieu de l’efficace A-Team de Hunt : Luther/Benji/Ilsa – cette dernière s’affirmant définitivement comme LA valeur ajoutée des deux derniers volets.

M:I, une valeur sûre.

Coté action, on nous promettait de l’inédit et du toujours plus fort et effectivement Mission : Impossible – Fallout met la barre très haut. Très européenne dans sa course contre-la-montre mondiale, l’enquête pose surtout ses valises à Paris. Rarement la Ville Lumière aura été retournée de la sorte. Entre le Grand Palais, Bercy et l’Arc de triomphe, Hunt s’éclate en moto-bateau-camion et s’essaie même au français. Les cascades et les scènes de fight sont chorégraphiées au millimètre et remarquablement mises en scène, avant une dernière demi-heure en Inde dans la région du Cachemire qui donne littéralement le vertige avec sa course-poursuite en hélico et son duel vertical.

Jamais blasé devant ce déchaînement de scènes d’actions tout simplement ahurissantes, on reste cramponnés pendant 2h30 à son fauteuil rouge. Et une chose est sûre, si avez la possibilité de le découvrir en IMAX, le spectacle n’en sera que plus éblouissant !

La fiche

MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT
Réalisé par Christopher McQuarrie
Avec Tom Cruise, Rebecca Ferguson, Simon Pegg, Henry Cavill, Ving Rhames…
Etats-Unis – Action, thriller d’espionnage

Sortie : 1er août 2018
Durée : 157 min




Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des