featured_Madame-hyde

MADAME HYDE

Pas fantastique

Une timide professeure de physique dans un lycée de banlieue est méprisée par ses élèves. Un jour, elle est foudroyée pendant une expérience dans son laboratoire et sent en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse…

Drôle de créature.

Sorte de transposition contemporaine du conte de Dr Jekyll et Mr Hyde, la comédie sociale fantaisiste de Serge Bozon se déroule en majeure partie dans un lycée technologique de la banlieue parisienne, se focalisant sur la relation contrariée entre une enseignante et un élève qui cache derrière son attitude rebelle un certain potentiel. Isabelle Huppert incarne cette professeure de Sciences physique, insécure et nerveuse, qui partage son quotidien entre son époux dévoué et ses élèves agités. Un jour, un accident de laboratoire la transforme en une créature plus spontanée et audacieuse.  

En mêlant cette thématique sociale largement rebattue à son récit aux colorations fantastiques, Serge Bozon espérait certainement pointer du doigt les failles du système éducatif français. Malheureusement, le propos reste très superficiel et ce qu’il se passe dans les couloirs et les salles de classe paraît tellement maladroit que cela tombe à l’eau.

Si l’histoire de monstre(s) de Bozon s’appuie sur quelques touches visuelles intéressantes (à base de contrastes crépusculaires et d’un montage alerte), le film peine malheureusement à trouver son rythme et son ton tandis qu’Isabelle Huppert ne ménage pas ses efforts, quitte à surjouer pour compenser. C’est bien Romain Duris qui permet à Madame Hyde de ne pas sombrer, campant un proviseur bafouilleur et farfelu des plus hilarants. Ce sera néanmoins bien peau de chagrin alors que le récit sinistre et austère avance autour de l’évolution de l’enseignante sans que la dimension satyrique laborieusement installée dans la première moitié du film ne prenne véritablement.

Ainsi, si l’on dépossède Madame Hyde de sa prétention métaphorique, il ne reste alors qu’une proposition complètement banale, aussi prévisible que stéréotypée. Et comme son exécution s’avère plutôt improbable (et, avouons le, insensée), le spectateur se régale autant qu’un cancre contraint de farcir un cours de philo le vendredi de 16 à 18.

La fiche
Madame Hyde AFFICHE

MADAME HYDE
Réalisé par Serge Bozon
Avec Isabelle Huppert, Romain Duris, José Garcia…
France – Comédie dramatique
Sortie : 28 mars 2018
Durée : 95 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de