still_lyonnais

LES LYONNAIS

Après deux premiers polars remarqués, 36 Quai des Orfèvres et Mr 73, Olivier Marchal choisit de s’intéresser au Gang des lyonnais qui a sévi dans la cité des gones dans les années 70. Un sujet involontairement d’actualité après l’arrestation d’un des protagonistes principaux de l’arrestation de ce gang, le numéro 2 de la PJ rhodanienne.

Parenthèse refermée. Oliver Marchal, qui avait su imposer une patte appréciable dans ses deux précédents films, déçoit ici avec un film bien trop scolaire, porté par des comédiens fades (Lanvin, Karyo, notamment) autant sur le déclin que l’immense guest-star qui assistait à la projection – Bernard Montiel pour ne pas le nommer. Interprétations et mise en scène presque dignes d’un épisode de Plus Belle la Vie (qui se déroule dans une autre cité française bien chauvine), scénario peu emballant, tout est ici appliqué mais bien trop lisse. On ne ressent aucune empathie pour les personnages, le film ne prend jamais d’ampleur tant dans l’intrigue que dans l’intensité dramatique et la conclusion échoue assez tristement dans ce qui ressemble à s’y méprendre à une scène de Julie Lescaut.

Avec ce film, je peux affirmer que définitivement je n’aime pas les Lyonnais. Les lyonnais ça en fait des tonnes, les lyonnais c’est aussi fade et mou qu’une quenelle, les lyonnais ça ne vaut pas le coup et ça manque de personnalité, c’est aussi lassant que la rosette qui nous donne l’eau à la bouche mais finalement nous écoeure à la troisième tranche. On n’en redemande donc pas.




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Squizzz
9 années il y a

Je dois le prendre comment ?!? m’en fous je suis pas lyonnais d’origine, d’abord. en plus venant d’un parisien… Mais bon sinon je suis d’accord avec toi sur le film.

Squizzz
9 années il y a

Mouai c’est avec des « je réside en région parisienne mais je suis pas parisien » qu’on commence à devenir parisien ^^
Sinon, oui j’ai vu le film, qu’ils ont eu la bonne (?) idée de projeter en première avant-première pour le public à Lyon, mais franchement vu ce qu’on voit de rues de Lyon, c’est pas très représentatif de la ville, contrairement à ce que peut dire Olivier Marchal. Je pense qu’il devrait finir par changer de genre, parce qu’il commence à en avoir fait le tour.
Sinon une description de Lyon par Marien Defalvard, que tu devrais aimer et qui en dit bien plus que le film de Marchal : « Ce nom de Lyon (…) collait très bien à la ville. Un lion imparfait. Un lion sans crinière ; et ce « y » artificiel, assez faste et pompe, assez parvenu. (…) Un nom très court mais très expressif, sonore, comme la ville, concentrée et étirée à la fois ; ville diérèse, synérèse, chaude et froide, dorée, déshéritée ».
Mais par contre je t’invite tout de même à venir déguster des vraies quenelles et de la vraie rosette, qui ne sont ni fades ni écœurantes. ^^

Meilleurs Films
9 années il y a

J’en attendais beaucoup, cette critique me refroidit.
J’espère tout de même y trouver mon compte!

Je le vois ce vendredi en présence de Marchal justement : )

Christophe
8 années il y a

Pas encore vu, mais ce que tu dis ne m’étonne pas. Déjà, MR73 m’avait sérieusement « peiné » pour Daniel Auteuil…

MaxLaMenace_89
8 années il y a

J’en attendais beaucoup, je m’attendais au Parrain ou Il Etait une Fois en Amérique à la française, mais j’ai été quelque peu refroidi par le chaos narratif du film, beaucoup trop de choses à exploiter en seulement 1h40, du coup ça charcute niveau montage. Du coup comme tu le dis l’empathie pour les personnages en prend un coup. Après personnellement j’ai trouvé le film malgré tout efficace et sincère, classe dans la forme et une bonne volonté dans le fond, contrairement à toi j’ai trouvé les acteurs impeccables.

À l’origine le film faisait 3h10 et non pas 1h40, j’espère qu’on pourra un jour voir cette version longue et apprécier le film à sa juste valeur.

I.D.
8 années il y a

Pas encore vu, je lis ici et là des avis avant de me lancer. Une chose m’interpelle quand même :

« Après deux premiers polars remarqués, 36 Quai des Orfèvres et Mr 73… »

Tu ne comptes pas « Gangsters » (son 1er film) comme un polar ?

Gabriel
8 années il y a

C’est vrai pour ce côté Plus belle la vie. M’enfin, les scènes d’action sont plutôt brutales… Il y a nettement plus d’ampleur, d’intensité que dans Polisse.

Moi, j’ai adoré. Quoiqu’on puisse reprocher au film (pas spécialement brillant), il y a une réelle volonté.

Bob Morane
8 années il y a

Ha bon c’était à Lyon ?? 🙂 Oui très passable, même les acteurs semblent blazés.

Robin
8 années il y a

Le film mérite quand même le détour…

MAYDRICK
8 années il y a

En même temps si Olivier Marchal faisait du cinéma cela se saurait. Pour une fois la bande-annonce ne ment pas et nous promet une bonne tranche de rigolade si l’on aime tout ce qui est grotesque, caricatural et ampoulé.

bruno31100
bruno31100
6 années il y a

vu revu et rerevu ! le filon est trop usité depuis que Olivier Marchal à quitté la police

15
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x