still_ecume

L’ECUME DES JOURS

L’HISTOIRE SURRÉELLE ET POÉTIQUE D’UN JEUNE HOMME IDÉALISTE ET INVENTIF, COLIN, QUI RENCONTRE CHLOÉ, UNE JEUNE FEMME SEMBLANT ÊTRE L’INCARNATION D’UN BLUES DE DUKE ELLINGTON. LEUR MARIAGE IDYLLIQUE TOURNE À L’AMERTUME QUAND CHLOÉ TOMBE MALADE D’UN NÉNUPHAR QUI GRANDIT DANS SON POUMON. POUR PAYER SES SOINS, DANS UN PARIS FANTASMATIQUE, COLIN DOIT TRAVAILLER DANS DES CONDITIONS DE PLUS EN PLUS ABSURDES, PENDANT QU’AUTOUR D’EUX LEUR APPARTEMENT SE DÉGRADE ET QUE LEUR GROUPE D’AMIS, DONT LE TALENTUEUX NICOLAS, ET CHICK, FANATIQUE DU PHILOSOPHE JEAN-SOL PARTRE, SE DÉLITE. Me voilà embarqué dans cette salle obscure, prêt à voir en images ce roman de Boris Vian que je n’avais pas vraiment aimé – qui m’a jeté cette chaussure ? Sceptique, mais rapidement envoûté, je me laisse prendre au jeu et reste imprégné dans le film tout du long, sans jamais voir le temps passer. J’ose le dire, j’ai davantage apprécié le film que le livre – ça suffit les chaussures ! On sent la volonté de Michel Gondry de retranscrire l’atmosphère jazzy et absurde du livre, tout en y ajoutant sa propre vision et son excentricité. Comme toute adaptation, des changements ont été effectués et des scènes changées, mais tous ces bouleversements ne trahissent en rien l’histoire et offrent même un supplément de comique et d’absurde. Le choix de Gondry d’utiliser des effets mécaniques au lieu d’effets numériques se justifie parfaitement quand on voit le résultat avec cet univers fantasque, où le jazz est omniprésent. Les couleurs participent à l’ambiance, se métamorphosant au fur et à mesure que le récit avance, très coloré au départ pour finir dans le noir et blanc. Le choix le plus surprenant fut celui du casting. Moi qui ne porte pas Audrey Tautou et Gad Elmaleh dans mon cœur, je dois avouer que je les ai trouvé bons dans leur rôles. Le reste du casting (à commencer par l’excellent Romain Duris) a réussi à donner plus de profondeur aux personnages que dans le livre. Au final, cette adaptation du livre culte de Vian est une véritable réussite, même si elle risque de ne pas combler les amoureux de l’œuvre, ce qui ne sera pas le cas des fans de Gondry. Tom Left




10
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
bruno31100CÉSAR 2014 : UN PALMARÈS ABSURDE | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMACÉSAR 2014 : COUPS DE COEUR ET PRONOSTICS | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAThom LeftMoskau Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ffred
Invité
Pas aimé le livre, pas aimé le film. Un festival d’effets spéciaux et d’effets de style au profit de l’émotion et des personnages…raté et gonflant pour ma part…
heavenlycreature
Invité
Je suis tout à fait d’accord, je craignais aussi beaucoup à cause du casting mais j’ai été plutôt agréablement surpris… et la plupart des trouvailles de Gondry sont bienvenues.
Thomas Périllon
Administrateur
Pour moi le visionnage se fera en DVD je pense… :/
Thom Left
Invité
Thom Left
Je n’ai pas aimé le livre non plus, et il est clair que le film (à l’image du livre) est vraiment particulier. Ce n’est vraiment pas un film que je conseillerai à tout le monde.
Thom Left
Invité
Thom Left
Oui, je trouve que Gondry a vraiment su retranscrire l’esprit du livre… je suis vraiment surpris d’avoir aimé le film, car j’ai peiné à le lire
Moskau
Invité
Je n’ai pas lu le livre, mais j’imagine que Gondry était le réalisateur adéquat pour l’adaptation. Le casting est excellent sur le papier, mais à l’écran les acteurs sont étouffés par les effets spéciaux. Me suis bien ennuyé durant la dernière demi-heure…
Thom Left
Invité
Thom Left
Ce problème est déjà présent dans le livre. L’univers créé par B. Vian étouffe les personnages. Du coup, ils manquent de profondeur à l’insu des décors.
trackback
[…] son. Le césar des meilleurs décors devrait probablement être attribué à Michel Gondry pour L’écume des jours. Côté musique, on apprécierait qu’elle mette en valeur l’une des rares qualités de […]
trackback
[…] de la catégorie. Le césar des meilleurs décors a bien été attribué à Michel Gondry pour L’écume des jours comme je le […]
bruno31100
Invité
bruno31100
déjà la lecture du livre m’avait ennuyée, mais alors là c’est le bouquet!! pauvre Gondry; que se passe t-il dans sa tête ? après LA SCIENCE DES REVES ma nouvelle tentative de raccrocher à sa filmographie s’est arrêtée là; moi qui aime bien le panel des acteurs qui joue dans ce film…que je suis triste !