still_Le-rire-de-ma-mère

LE RIRE DE MA MÈRE

Dispensable

Adrien, timide, n’a pas la vie facile. Bousculé depuis que ses parents sont séparés, il partage son temps entre son père et sa mère. Un jour, il prend conscience d’une douloureuse vérité qui va tout changer, non seulement pour lui, mais également pour toute sa famille. Le jeune garçon se met à jouer dans une pièce de théâtre pour se rapprocher d’une jeune fille dont il est tombé amoureux. Dans cette période difficile, il veut comprendre ce que signifie le fait d’être courageux.

Ma mère, qu’on voit danser…

Il y a celui (ou celle) qui part et ceux qui restent. Le rire de ma mère raconte le désarroi de celle qui part mais aussi le parcours de ceux qui restent. La choc ou le déni, la colère, la dépression puis l’acceptation. Ces étapes bien connues du deuil sont dépeintes avec sensibilité dans le film de Colombe Savignac et Pascal Ralite, s’appuyant sur la solide prestation de ses deux comédiens Suzanne Clément et Pascal Demolon. Un programme toutefois assez classique pour un mélo qui peine à décoller malgré la lumineuse actrice québécoise.

Si le pathos est évité – bien heureusement ! – il est difficile de ressentir l’authenticité d’un film au récit balisé dont on aperçoit souvent les coutures et devine les étapes. Alors que certains loueront probablement la « leçon de vie », d’autres pourraient regarder régulièrement leur montre face à cette inconséquente nouvelle pierre à l’édifice des films sur la maladie. 

La fiche
burn out affiche

LE RIRE DE MA MÈRE
Réalisé par Colombe Savignac et Pascal Ralite
Avec Suzanne Clément, Pascal Demolon, Sabrina Seyvecou…
France – Drame
Sortie : 17 janvier 2018
Durée : 92 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de