featured_Le-Fidele

LE FIDÈLE

Sortie de piste

Lorsque Gino rencontre Bénédicte, c’est la passion. Totale. Incandescente. Mais Gino a un secret. De ceux qui mettent votre vie et votre entourage en danger. Alors Gino et Bénédicte vont devoir se battre envers et contre tous, contre la raison et contre leurs propres failles pour pouvoir rester fidèles à leur amour.

Chienne de vie.

Le fidèle a pour lui tous les éléments d’un film de hold-up élégant et old-school : de ses enjeux de thriller à la romance avec des voitures de course, des armes à feux et un couple glamour à l’affiche. Le troisième long-métrage du cinéaste belge Michael R. Roskam (après Bullhead et Quand vient la nuit) poursuit sa tradition du polar noir avec Adèle Exarchopoulos et Matthias Schoenaerts comme figures de proue outrageusement sensuelles. Malheureusement, en dépit de sa mise en scène soignée et de l’alchimie chargée d’érotisme entre les deux comédiens, Le fidèle se démène pour tirer quelque chose de probant d’un scénario plutôt classique dans le premier acte. La mise en scène de Roskam fait le boulot avec à la clé une spectaculaire séquence de braquage d’une camionnette de transport de fonds.

Si le film garde la tête hors de l’eau durant une petite heure, autour de son attrayant couple central, celui-ci peine davantage lorsque les complications pointent le bout de leur nez. Le scénario co-signé par Michael Roskam, Thomas Bidegain et Noé Debré opte pour un virage périlleux dans une direction clairement moins attirante où Bibi et Gigi deviennent deux amoureux martyrs et Le fidèle s’enlise dans un pathos dispensable avec un twist franchement mal venu. La noirceur se mue en pessimisme et le dernier segment, oppressant, glauque à souhait.

Lancé sur la voie rapide d’un thriller de bonne facture, Le fidèle part en tête à queue et termine malheureusement sa course dans le gravier, au pied du mur.

La fiche

LE FIDÈLE
Réalisé par Michael R. Roskam
Avec Matthias Schoenaerts, Adèle Exarchopoulos…
Belgique, France – Drame, thriller
Sortie : 1er novembre 2017
Durée : 
130 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de