featured_le-defi-du-champion

LE DÉFI DU CHAMPION

Christian, jeune star du football de l’AS Roma, est un joueur rebelle, indiscipliné et immensément riche. Suite à de nouvelles frasques, le président du club doit rapidement remettre son champion dans le rang : s’il veut continuer à jouer, il doit étudier et passer son bac ! Valerio, un homme solitaire et fauché, est embauché comme professeur particulier. Ils vont apprendre l’un de l’autre et, entre les deux, va naître une amitié inattendue…

Critique du film

Inspiré par les frasques de Mario Balotelli, ex-joueur de l’OM réputé pour ses nombreux et rocambolesques écarts de conduites, Leonardo D’Agostini a imaginé avec Le défi du champion le parcours d’un joueur de football, talentueux sur le terrain mais terriblement indiscipliné en dehors. Dans la lignée d’un d’Antonio Cassano, Christian ne parvient pas à gérer la célébrité et un tempérament indomptable. Son charme fait fureur auprès de la gente féminine et ses millions lui montent à la tête. Son président, excédé par les incidents à répétition qui ternissent l’image du club, décide de lui assigner un professeur en lui fixant l’objectif de passer son bac.

Si sa construction scénaristique ne se distingue pas par son originalité, avec ce grand classique des deux antagonistes que tout oppose, Le défi du champion fonctionne grâce à son tandem et à son propos simple mais efficace sur la différence et la transmission. Le « bad boy » cache finalement une certaine tendresse et le film ne manque pas de rappeler combien ces gamins millionnaires ont avant tout besoin d’un entourage bienveillant et rigoureux afin d’éviter de perdre la boule, finalement assez isolés dans ce milieu du « foot business » où les requins ne manquent pas. Un premier long-métrage plaisant.

Bande-annonce

5 août 2020 – De Leonardo D’Agostini, avec Stefano Accorsi, Andrea Carpenzano…