still_iceage4

L’ÂGE DE GLACE 4

3
Raté

Alors que Scrat poursuit inlassablement son gland avec toujours autant de malchance, il va cette fois provoquer un bouleversement d’une ampleur planétaire… Le cataclysme continental qu’il déclenche propulse Manny, Diego et Sid dans leur plus grande aventure. Tandis que le monde bouge au sens propre du terme, Sid va retrouver son épouvantable grand-mère, et la petite troupe va affronter un ramassis de pirates bien décidés à les empêcher de rentrer chez eux…

Allociné précise avec le synopsis que le film est à destination d’un jeune public « à partir de six ans ». Je serais tenté d’ajouter une autre limitation d’âge : jusqu’à dix. En effet, les films d’animation de ces dernières années ont l’avantage de bénéficier de différents niveaux de lecture qui permettent aux adultes de passer un bon moment lorsqu’ils accompagnent des/leurs enfants au cinéma. Les Pixar savent associer humour, poésie et philosophie, tandis que les Shrek et autres Dreamworks contiennent suffisamment de références et de second degré pour agrémenter des films plus conventionnels. La saga L’âge de glace parvenait depuis trois épisodes à conserver une certaine fraîcheur humoristique accompagnée d’un message écologique pas inintéressant et bienvenu – même s’il n’était pas bien étoffé. 

Malheureusement ce 4ème volet n’a absolument plus rien de tout cela. La dérive des continents est un film prétexte, un remplissage bruyant et abrutissant de 90 minutes. Dès les premières minutes on sent qu’il s’agit là du film de trop. L’intrigue n’a aucun intérêt, les répliques sont d’une bêtise absolue, les sentiments des personnages exagérément explicités, les nouveaux personnages sont grotesques et jamais attachants/réussis et les séquences avec Scrat ont tellement été mises en avant lors de la promotion qu’on les connaît déjà par coeur. Comble de tout, il est même visuellement assez laid. 

L’âge de glace 4 est un film alarmant : non pas pour l’état de notre chère planète mais pour celle de notre jeunesse qui va aller s’abrutir devant ce film d’animation à destination d’un public lobotomisé devant TFou et High School Musical – navrant générique, sorte de cerise sur cet indigeste gâteau. 

STEVE MARTINO, MARK THURMEIER | USA | 109 MIN | 27 JUIN 2012 | (voix) ELIE SEMOUN, VINCENT CASSEL, GERARD LANVIN



11
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
LES CROODS | LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMA[récap] NAVETS ET FLOPS 2012 « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMA[critique] REBELLE * « LE BLEU DU MIROIR | DE FILMS EN AIGUILLES : CRITIQUES CINEMAWilyrahZogarok Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Squizzz
Invité
Hé bien ! Hé bien ! T’es remonté Wilyrah ! « L’âge de glace » a toujours été une saga de divertissement sans aucune autre prétention ! La formule est toujours la même et les intrigues sont plus faibles depuis le 3e épisode d’accord, mais l’humour fonctionne toujours aussi bien. D’autre part je ne te rejoins pas quand tu dis que le film ne s’adresse pas aux adultes. Il n’y a effectivement pas plusieurs niveaux de lecture mais l’humour cartoonesque traverse sans problème les âges, et dans la salle hier les adultes riaient autant que les enfants.
Flow
Invité
La bande-annonce ne donne pas envie… C’est dommage le 3 était excellent!
copa738
Invité
Décu également mais moins sévère que toi : j’ai quand même bien rigolé…
neil
Invité
Je suis plus indulgent parce que les personnages me font rire. Ce n’est pas le meilleur de la série mais je trouve qu’elle parvient tout de même à se maintenir à flot, contrairement à d’autres.
Zogarok
Invité
Excellent ton dernier couplet, j’adhère totalement. Plus sérieusement, je met Shrek dans le même sac – la saga en tout cas (j’aime toujours assez le 1). Un Age de Glace 5 serait malvenu (ou alors – recomposition totale), mais sans doute est-il déjà en marche…
trackback
[…] cet été n’a pas été très enthousiasmant au niveau des sorties jeunesse. Après une quatrième volet de l’Âge de Glace assez irritant, on espérait que la dernière production Pixar élèverait le niveau […]
trackback
[…] L’ÂGE DE GLACE 4, Steve Martino […]
trackback
[…] artistique au profit de la stratégie économique). The Croods c’est tout ce que Rebelle et L’âge de glace 4 n’ont pas réussi : un personnage féminin au caractère aventureux et bien trempé, un […]