featured_Lun-dans-lautre

L’UN DANS L’AUTRE

Passe-partout

Deux couples, Pierre et Aimée, et Eric et Pénélope, partagent tous les quatre plusieurs années d’amitié sans nuage. Seul souci, Pénélope et Pierre sont devenus amants… La situation devenant intenable, ils décident de rompre. Mais après une ultime nuit d’amour passionnée, le sort leur joue un tour : Pierre et Pénélope se réveillent chacun dans le corps de l’autre ! Pour protéger leur secret, ils se retrouvent chacun à devoir vivre la vie de l’autre. C’est le début des complications…

Arrête de pleurer Pé… Pierre.

Le switch-movie est un genre très cinégénique. Retour dans le passé, échange de corps inter-générationnel, homme qui devient femme et réciproquement… De nombreuses comédies sur ce thème ont été produites sur ce mode. Le cinéma français n’est pas en reste mais jusqu’à présent le niveau restait franchement au ras des pâquerettes… L’un dans l’autre relève-t-il le niveau ?

L’un dans l’autre se veut avant tout une comédie facile d’accès qui ne tombe pas dans le militantisme pas plus qu’il ne s’appuie sur un scénario extraordinaire. Modérez vos attentes, pas la moindre trace d’ambition intellectuelle ou artistique n’apparaît au visionnage. Le divertissement de Bruno Chiche se joue des stéréotypes en évitant les grosses lourdeurs misogynes ou misandres et les gags vulgaires. Rien d’inoubliable cependant dans ce switch-movie qui sonne parfois creux mais contient quelques scènes amusantes, s’appuyant sur le malaise de Stéphane de Groodt ou le tempérament rentre-dedans de Louise Bourgoin. Oublions en revanche les séquences dans lesquelles apparaissent Pierre-François Martin-Laval, au jeu aussi affuté qu’une pelle à tarte, ou celles où le spectateur doit se persuader que Pénélope et Pierre sont fous amoureux – ça ne saute pas aux yeux.

Entre cocasserie et romantisme à trois sous, L’un dans l’autre semble taillé pour la case du dimanche soir et rien d’autre. Aussitôt vu, aussitôt oublié.

La fiche

L’UN DANS L’AUTRE
Réalisé par Bruno Chiche
Avec Stéphane De Groodt, Louise Bourgoin…
France – Comédie
Sortie : 20 septembre 2017
Durée : 
85 min  




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre