featured_in-the-fade-diane-kruger

IN THE FADE

Problématique
 La vie de Katja s’effondre lorsque son mari et son fils meurent dans un attentat à la bombe. Après le deuil et l’injustice, viendra le temps de la vengeance. 

Requiem en trois actes.

Après s’être discrètement éloigné des radars, Fatih Akin fait un retour inattendu sur la Croisette pour cette 70ème édition en offrant à Diane Kruger son premier rôle dans sa langue natale. Lauréat de nombreux prix prestigieux depuis le début de sa carrière (l’Ours d’or pour Head-On, le prix du scénario cannois pour De l’autre côté, le Grand Prix à la Mostra de Venise pour Soul Kitchen), il délaisse temporairement le mélodrame pur pour livrer In The Fade, un thriller contemporain sur une jeune mère perdant son mari et son fils dans un attentat.

On espérait beaucoup de ce long-métrage important en souhaitant que Fatih Akin réussisse à traiter un sujet aussi brûlant avec suffisamment de finesse pour éviter le pathos. Malheureusement, le résultat se situe bien loin des attentes. Découpé en trois parties, In The Fade convainc pourtant dans la première d’entre elles malgré des personnages secondaires sacrifiés et une réalisation anonyme. Parfaite dans le rôle principal, Diane Kruger parvient à faire oublier ces défauts en portant le film sur ses épaules sans en rajouter inutilement – avec un prix d’interprétation à la clé. Mais, très vite, le film de procès et le revenge-movie prennent le dessus et parasitent l’itinéraire doloriste d’une héroïne tout juste esquissée. Les facilités d’écriture deviennent alors flagrantes tout comme la faiblesse d’une mise en scène soumise à l’évolution problématique du propos. Un beau gâchis.

 Critique express rédigée lors du Festival de Cannes. 


IN THE FADE – France, Allemagne – Drame, thriller. Sortie prévue : Courant 2017. Réalisé par : Fatih Akin. Avec : Diane Kruger, Numan Acar, Denis Moschitto… Durée : 108 minutes. 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre