featured_Le-redoutable-louis-garrel

LE REDOUTABLE

Laborieux
 Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde.
Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.
 

Godard l’insaisissable.

    • Cannes et Michel Hazanavicius : En deux participations au Festival de Cannes, Michel Hazanavicius a vécu des expériences extrêmes, aux antipodes l’une de l’autre. D’abord la consécration avec The Artist, sélectionné hors-compétition avant d’être basculé en compétition et de recevoir le prix d’interprétation masculine pour Jean Dujardin. Puis la désillusion avec le pourtant très bon The Search, éreinté par le public et la critique il y a trois ans. La surprise sera donc totale face à ce nouveau détour sur la Croisette.
    • Notre avis : Sans doute choisi afin d’offrir une respiration aux festivaliers, Le Redoutable reste trop léger et inoffensif pour venir titiller les poids lourds de la compétition. Étonnamment peu à l’aise dans son pastiche, Michel Hazanavicius peine à ménager de véritables surprises dans un film se heurtant à une figure qu’il ne fait qu’effleurer. Il y aurait pourtant eu de passionnants sujets à traiter (notamment l’influence du cinéaste sur sa femme) mais, à force de vouloir aborder toutes les facettes de sa personnalité, le long-métrage ne gratte jamais la surface. Au bout du compte, c’est Louis Garrel, décidément irrésistible dans le registre comique, qui s’en sort le mieux en délivrant une prestation mémorable.
    • Accueil des festivaliers : Projeté à la presse juste après 120 battements par minute, le film n’est pas parvenu à susciter l’enthousiasme et a dû se contenter d’un accueil poli.
    • Palmomètre : Trop inconséquent pour espérer un prix majeur, le film pourrait néanmoins se glisser au palmarès grâce à Louis Garrel, impérial en Jean-Luc Godard.

 
LE REDOUTABLE  – France – Biopic, romance, comédie Sortie prévue : 13 septembre 2017. Réalisé par : Michel Hazanavicius. Avec : Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo… Durée : 107 minutes. 




Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des