featured_Ex-Machina

EX MACHINA

6
Prometteur

Caleb, 24 ans, est programmateur de l’une des plus importantes entreprise d’informatique au monde. Lorsqu’il gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde qui prend la forme d’un superbe robot féminin.

Jeu des dieux.

Après avoir écrit (entre autres) les scénarios de La Plage, 28 jours plus tard et Sunshine, tous trois réalisés par Danny Boyle, mais aussi l’adaptation de Never let me go, Alex Garland se lance finalement dans la réalisation avec Ex Machina, un film de science-fiction – genre qu’il affectionne tout particulièrement – autour d’un robot doté de l’intelligence artificielle.

Rapidement, notre oeil est séduit par l’esthétique de ce film, soigné et élégant, entre décors épurés et futuristes et cadre naturel renversant. Après une introduction économique et efficace, on débarque avec Caleb dans la résidence retirée de Nathan, inventeur prospère et solitaire aux frontières du génie et de la folie. Celui-ci va le convier à découvrir sa dernière invention : Ava, un robot doté de l’intelligence artificielle. Trois prénoms bibliques comme pour illustrer ce jeu des dieux qui n’inquiète pourtant pas son créateur qui déclare avoir une vision positive de l’intelligence artificielle. 

Alors qu’il sollicite son avis à l’issue de chaque entrevue de Caleb avec la machine d’apparence humaine, le jeune homme va progressivement entrer dans un jeu de dupes conférant presque au thriller psychologique. Si la réfléxion face aux dangers de l’I.A n’est (volontairement ?) pas très poussée, le premier film de Garland fonctionne quasiment sans accroche jusqu’à un dénouement (inutilement) démonstratif.

Loin d’être parfait, Ex Machina propose tout de même un long-métrage de science-fiction racé et intelligent, qui intrigue de bout en bout. Un coup d’essai prometteur de la part d’un romancier reconverti cinéaste. À suivre.

La fiche

thb_Ex-Machina

EX MACHINA
Réalisé par Alex Garland
Avec Domhnall Gleeson, Alicia Vikander, Oscar Isaac…
Etats-Unis – Science-fiction
Sortie en salle : 3 Juin 2015
Durée : 108 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de