featured_Diane-épaules

DIANE A LES ÉPAULES

Sensible

Sans hésiter, Diane a accepté de porter l’enfant de Thomas et Jacques, ses meilleurs amis. C’est dans ces circonstances, pas vraiment idéales, qu’elle tombe amoureuse de Fabrizio.

Son corps lui appartient.

Diane a les épaules n’est pas, à proprement parler un film sur la gestation pour autrui (GPA). L’héroïne porte effectivement l’enfant d’un couple d’amis et n’envisage pas d’exercer une quelconque autorité parentale sur cet enfant, mais cela relève bien davantage de « l’arrangement entre proches » que du protocole suivi par les mères porteuses dans le cadre d’une GPA. Qu’importe, ici, car l’objet de ce premier long métrage n’est pas de contribuer à un débat sociétal – et c’est un euphémisme de dire que ce sujet d’actualité est clivant – ni de se répandre en arguments.

Clotilde Hesme porte le film sur ses épaules. Elle est Diane, une femme qui incarne le slogan féministe « Mon corps m’appartient ». Elle pourrait passer son temps à le scander tant son entourage masculin souhaiterait qu’elle se plie à leurs exigences. Thomas, l’un de ses potes gays, qui élèvera l’enfant, scrute sa prise de poids, demande à voir comment son ventre a évolué, l’observe dans son sommeil… tandis que Fabrizio, avec qui elle entame une relation, ne peut s’empêcher de juger ce geste gratuit, et pourtant si exigeant pour elle, qu’elle accomplit. Mais à ces regards mâles égoïstes, elle n’accorde aucune importance.

Diane revendique son droit à agir comme bon lui semble sans avoir de comptes à rendre à quiconque. Le film adopte son point de vue et ne la juge à aucun moment. Il n’esquive aucune question (Diane pourra-t-elle vraiment ne ressentir aucun instinct maternel envers l’enfant qu’elle porte ? Ne regrette-t-elle pas de s’être lancée là-dedans ?…) et laisse son héroïne s’exprimer. Il n’y a aucune réponse toute faite, tout est dans la nuance, et aussi, dans la vérité de l’instant.

Diane a les épaules affiche une belle sensibilité mais aucune sensiblerie, ose la légèreté mais se tient à l’écart de l’artificialité, et ne tombe dans aucun stéréotype facile. Il aborde des thématiques sérieuses sans visée moralisatrice ni sentencieuse. Et c’est là toute sa force.

La fiche

DIANE A LES ÉPAULES
Réalisé par Fabien Gorgeart
Avec Clotilde Hesme, Fabrizio Rongione, Thomas Suire…
France – Comédie
Sortie : 15 novembre 2017
Durée : 
87 min




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre